INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 173 / Hier = 1004 / Cette semaine = 3250 / Ce mois = 24790 / Total = 210041

Bannière Pub

mercredi, 03 juillet 2019 17:38

Politique: En attendant les résultats de la CENI, place aux accusations de "fraudes des manipulations des résultats" entre l'opposition le 'NET' et la 'C14'

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quelques jours après le scrutin des élections communales au Togo et au moment, tous les candidats attendent paisiblement les résultats provisoires de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), au sein de la classe de l'opposition, c'est une guerre sans merci qui risque de se déclencher dans les jours à venir. Et pour cause, deux responsables de l'opposition se jettent des accusations de fraudes des manipulations des résultats dans leur commune plus précisément Ogou 1.

 

Lire Communiqué de presse du NET

Contestation électorale dans la commune d’Ogou 1

Ce mercredi 03 juillet 2019, alors que tous les acteurs ayant pris part aux élections municipales du 30 juin 2019 attendent patiemment la proclamation des résultats provisoires par la CENI, un communiqué de presse, signé par la coordinatrice du groupement de six partis dénommé c14, et aussi tête de liste dudit regroupement dans la commune d’Ogou 1, remet en cause le processus électoral dans ladite commune. Au mépris de toutes les règles de courtoisie et de bienséance, la coordinatrice de la c14 se permet de citer nommément notre parti, le Nouvel Engagement Togolais (NET), comme étant associé à des manipulations des résultats dans la commune Ogou 1.

Le NET est particulièrement surpris qu’une personne ayant exercé de si hautes fonctions dans notre pays ne prenne pas en compte les dispositions du code électoral traitant du contentieux électoral. C’est par pure pédagogie que nous demandons ainsi à la coordinatrice du regroupement de six partis appelés C14 de consulter le chapitre 10 du code électoral, traitant du contentieux des élections locales. Les articles 144 à 148 expliquent en abondance des mécanismes de recours, notamment l’article 144 qui stipule, je cite: tout candidat ou liste de candidats peut contester la régularité des opérations électorales sous la forme d'une requête adressée au président de la chambre administrative de la cour suprême dans les 48heures suivant la proclamation des résultats provisoires du scrutin.

Il faut juste se montrer patient et disposer des résultats provisoires de la CENI afin de déclencher les recours.

Le NET comprends aisément l’inconfort dans lequel se retrouve la tête de liste de la C14 dans l’Ogou 1 à l’idée qu’un jeune parti comme le nôtre fasse, au pire des cas (selon leurs propres compilations) jeu égal avec un regroupement de partis politique dont la coordinatrice conduit la liste, ou au mieux des cas (selon les chiffres de nos compilations, qui sont d’ailleurs minorées par la CELI et dont nous aussi nous étudions l’éventualité de recours) de bien meilleurs résultats. Le bon sens voudrait plutôt que la coordinatrice de la C14 aille rechercher les raisons de cet échec qui se profile, dans la défection des militants traditionnels de leur regroupement. La liste Akpaki Ogouwa du NET a su séduire, durant une campagne pragmatique et réaliste, un nouvel électorat avide d’actions et d’efficacité. Cependant, notre parti reste encore loin de ses objectifs de campagne, qui étaient d’avoir la majorité des conseillers municipaux de la commune. La bataille des derniers de la classe n’a rien de respectable.

Tout en se réservant le droit de porter cette opprobre devant les autorités judiciaires de notre pays, le NET conseille instamment à la coordinatrice de la C14 de rester digne dans la défaite, et de considérer plutôt les résultats provisoires tels que tous les états-majors des partis politiques en disposent, et qui sont tous défavorables aux partis politiques se réclamant de l’opposition, comme une réponse cinglante de nos populations sur la nécessité de changer d’approche politique. Essayer de trouver des boucs émissaires ne rendra que plus pathétique la débâcle. Pour preuve, même les résultats que prétend disposer la coordinatrice placent UNIR très largement en tête dans la commune. L’adversaire politique est le parti au pouvoir. Il ne faut pas se tromper de cible.

Politique Autrement.

Lomé, le 3 juillet 2019.

Le Président
TAAMA Komandéga

 

LIRE LE COMMUNIQUE DES CANDIDATS DE LA C14 AUX ELECTIONS MUNICIPALES DU 30 JUIN 2019 DANS OGOU1

Holdup électoral programmé pour accroitre le nombre d’élus du parti NET dans le conseil municipal de Ogou1

Le vote et le dépouillement des élections municipales dans l’Ogou 1 sont terminés.
Ce vote a été émaillé d’incidents, notamment:
• une personne fut surprise entrain d’essayer d’introduire plusieurs bulletins dans l’urne dans le Bureau de vote EPP Olèssé 2 ; elle a été appréhendée remise à la gendarmerie, mais elle est relâchée sans aucune explication légale valable ; bien plus, les votes de ce bureau ont été comptabilisés comme si rien n’était ;
• dans la quasi-totalité des bureaux de vote, un seul procès-verbal était disponible pour tous les membres du bureau y compris les délégués des candidats ; la C14 Ogou1 a saisi le président de la CELI Anié Ogou qui a en partie fait diligence, mais pour être certain que nos délégués disposent de procès-verbaux, la C14 a obtenu de la CELI Anié Ogou des copies qu’elle a fait multiplier et distribuer à tous ses délégués;
• certains présidents de bureau de vote ont refusé de signer les procès-verbaux des délégués de la C14; pour contourner cette consigne, la C14 a recouru au président de la CELI Anié Ogou, qui
est intervenu à chaque fois que le cas s’est posé;
• il y a eu partout un achat massif de consciences que la liste C14 na pas pu empêcher (par exemple, distribution massive d'argent et de vivres le dimanche matin dans le quartier Djama; une intimidation des électeurs par des chefs de village qui ont fait gongonner pour interdire aux électeurs de voter pour les listes C14.

Pour ce qui concerne les dépouillements des résultats, la C14 a noté beaucoup d’anomalies dans le remplissage des procès-verbaux dûment signés.

Par ailleurs sur plusieurs procès-verbaux, le nombre d’électeurs qui ont émargé est inférieur au total des bulletins comptés dans l’urne.

La C14 note enfin que le nombre de suffrages validés est inférieur au total des voix par liste des candidats. Cette situation traduit un bourrage évident des urnes.

Enfin la C14 note un grand écart entre les résultats de la compilation des voies de la CELI Anié Ogou et celle de la C14, alors que ces résultats sont fondés tous sur les mêmes procès-verbaux signés. Pire dans l’attribution des voies, le parti NET se voit gratifié du près du double de ses voix au détriment d’autres candidats indépendants.

Se fondant sur tous les procès-verbaux, la C14 et d’autres candidats ont protesté la nuit du mardi 2 juillet et la CELI Anié Ogou leur a demandé de formaliser leurs protestations et les déposer ce mercredi
3 juillet.

Mais ce 3 juillet, sans attendre leur lettre et sans les signatures des représentants de l’opposition de la CELI Anié Ogou sur le procès-verbal des résultats consolidés, le président de la CELI Anié Ogou est parti à Lomé avec des documents non signés par tous les membres, donc non valables.

A quelle fin, sinon pour entériner un holdup électoral qui favoriserait en toute évidence le parti NET.

UNIR ayant déjà obtenu par bourrage d'urnes et achat de consciences, un maximum de votes pour s’assurer une majorité, a néanmoins besoin d’un partenaire fiable pour avoir la mairie.
Pendant longtemps, on a reproché à l’opposition de ne pas disposer de preuves de ses allégations de fraudes. Pour une fois que les preuves sont établies, la C14 Ogou 1 exige que les dispositions du code soient respectées. Ceci passe par une recompte des bulletins de vote qui seul permettra de redresser un tant soit peu les anomalies qui en tâchent la crédibilité du scrutin.

Pour les candidats la tête de liste de la C14

Kafui ADJAMAGBO JOHNSON

Lu 127 fois Dernière modification le mercredi, 03 juillet 2019 19:07

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL