Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 163 / Cette semaine = 4816 / Ce mois = 17863 / Total = 339119

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

vendredi, 21 juin 2019 13:40

Elections municipales: La CENI répond : « La mise à disposition des candidats des spécimens n’est pas dans la loi électorale »

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La campagne électorale pour les municipalités du 30 juin prochain a démarré depuis une semaine. Sur le terrain, les candidats se débattent pour mieux expliquer le contenu de leurs projets.

 

Seules difficultés, les 565 candidats répartis dans 117 communes ne disposent pas du spécimen du bulletin de vote, un dysfonctionnement que commencent par dénoncer certains candidats.

Pour la commission électorale nationale indépendante (CENI) qui a appelé les candidats au respect du code électoral et au fairplay à l’ouverture de la campagne, tous ces dysfonctionnements qui entachent le processus électoral sont tout à fait naturels, surtout que cela fait déjà plus de 30 ans que les élections locales n’ont plus été organisées au Togo. Il rassure que toutes les dispositions sont en train d’être prises en vue de mettre rapidement ces spécimens à la disposition des candidats avant la fin de cette campagne.

« C’est seulement le mardi 18 juin qu’on a invité les têtes de listes pour venir valider leur identité et leur positionnement sur le bulletin de vote afin que les spécimens soient commandés. A ce jour, on ne peut pas dire que la CENI a accusé un retard pour mettre à disposition des candidats les spécimens. Très prochainement, les spécimens seront mis à la disposition des candidats », a déclaré le responsable de la communication ce vendredi au micro de la BBC.

Selon ce dernier, la production des spécimens est un cadeau de la part de la CENI, d’autant plus qu’il n’est prévu nulle part dans le code électoral que la CENI devrait mettre les spécimens à la disposition des candidats.

« La mise à disposition des candidats des spécimens n’est pas dans la loi électorale, c’est la CENI qui a pris sur elle, sur le plan pratique, d’aider les candidats à pouvoir produire le spécimen du bulletin de vote à leur électorat afin que le jour J les électeurs puissent connaître leur positionnement sur le bulletin », a-t-il ajouté.

La campagne électorale prend fin le 28 juin prochain à minuit sur toute l'étendue du territoire national.

Pour ces élections municipales qui s’organisent après 32 ans au Togo, la cour suprême a validé 565 listes sur les 643 soumissions. 1527 conseillers municipaux devront être élus le 30 juin 2019.

Lu 210 fois Dernière modification le vendredi, 21 juin 2019 14:23

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.