INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 113 / Hier = 1089 / Cette semaine = 7328 / Ce mois = 17976 / Total = 168102

mercredi, 12 juin 2019 15:28

Média : La Fédération des groupements de producteurs de coton du Togo sollicite l’apport des médias pour atteindre une production de 200 000 tonnes

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quel rôle les médias doivent jouer pour que la production de 200 000 tonnes de coton graine soit atteinte à l’horizon 2022 ?

Le coton est la première culture de rente du Togo mais aussi la première culture industrielle et le 4è produit d’exportation après le clinker, le ciment et les phosphates. Il est l’un des produits agricoles qui contribue de manière substantielle au PIB, soit entre 4,3% selon les années.

La vision stratégique à l’horizon 2022 est de parvenir à une production de 200 000 tonnes de coton graine par an avec 95% de qualité premier choix, un rendement moyen au champ de 1 600 Kg/ha. Il est en outre question de valoriser les produits issus de l’égrenage et de promouvoir les pratiques de bonne gouvernance.

Pour atteindre tous ces objectifs, la Fédération nationale des groupements de producteurs de coton (FNGPC-COOP-CA) en partenariat avec l'Observatoire togolais des médias  (OTM), et les patrons de presse,  les journalistes ont échangé sur la question le 11 juin au cours d’une journée de formation sur la filière cotonnière, les conditions d’organisation, de fonctionnement et de gestion, la professionnalisation de la production cotonnière au Togo.

La formation se veut une occasion d’éclairer les hommes des médias afin qu'ils puissent restituer la vraie information sur la filière coton au public.

« Nous pensons que la filière coton n’est pas si familière aux journalistes. Mais, avec cette formation à l'endroit des médias togolais, les journalistes sont outillés  pour éclairer les populations. Car les médias constituent un vecteur important de l’information. Cette rencontre permettra aux professionnels des médias d’être mieux outillés et bien aguerris pour traiter des informations liées à la filière cotonnière, et donner ainsi de la visibilité aux activités de la FNGPC-CCOP-CA », a indiqué Aimé Ekpe, président de l'observatoire togolais des médias (OTM).

Les professionnels des médias ont eu à suivre deux communications à savoir pour la circonstance notamment ; "Organisation et gestion des producteurs de coton et de la filière cotonnière" et "contribution des médias au renforcement de la filière coton".

L’occasion a été saisie par le bureau du Conseil d'administration en fin de mandat pour dresser le bilan de la FNGPC COOP-CA.

A en croire, Hodabalo Yosso, Président du FNGPC-COOP-CA, la vision du plan stratégique à l'horizon 2022, cadre parfaitement avec le lancement du Plan national de développement (PND) lancé le 04 mars dernier par le Chef de l’Etat.

« Les producteurs  de coton, déterminés, sont déjà sur une bonne lancée. La preuve, la production cotonnière est passée de 117.000 tonnes campagne 2017-2018 à 137.000 tonnes, la campagne 2018-2019, soit un taux de croissance de 15%. Avec une superficie totale emblavée de 179.602 ha contre 168.000 ha la campagne dernière qui a généré un revenu de 34 milliards de FCFA »,  a expliqué Hodabalo Yosso.

Depuis 2009, la production cotonnière s’est relevée progressivement. De 28.000 tonnes de coton-graine en 2009/2010, la production est passée de 28.000 à 46.244 tonnes de coton-graine entre 2009 et 2011. Elle est ensuite passée à 79.510 tonnes, puis à 80.594 tonnes avant de connaître un léger fléchissement à 77.850 tonnes en 2013-2014.

La meilleure performance de production coton graine dans l'histoire de la filière est de 188 000 tonnes au cours de la campagne 1998-1999

La mission que s'est assignée la FNGC COOP-CA depuis 2005, est d’améliorer les conditions d’organisation, de fonctionnement et de gestion des organisations de producteurs de coton à travers l’appui technique à l’amélioration de la gouvernance des groupements et sociétés coopératives, la professionnalisation de la production cotonnière, l’information, l’éducation et la formation des membres. A ce jour, la structure compte aujourd’hui 150.000 producteurs.

La FNGC COOP-CA est dotée d’un capital de 100 millions FCFA et est actionnaire de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo à 40% au côté de l’Etat togolais

Lu 72 fois Dernière modification le mercredi, 12 juin 2019 16:55

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL