INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 143 / Hier = 876 / Cette semaine = 1019 / Ce mois = 19674 / Total = 249653

lundi, 03 juin 2019 17:13

Culture : Le Togo au Forum « Unesco-Afrique-Chine » pour relever les défis du patrimoine mondial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les biens du patrimoine mondial en Afrique font face à de nombreux défis en lien avec un développement irrégulier, des conflits armés, du terrorisme, du braconnage, les changements climatiques etc....

 

Sur un nombre total de 95 biens (52 culturels, 38 naturels et 5 mixtes) inscrits sur la Liste du patrimoine mondial à ce jour, la région Afrique reste sous représentée sur la liste du patrimoine mondial avec moins de 9% des biens.

Cela étant les sites africains représentent un tiers des biens inscrits sur la Liste du patrimoine en péril...Face à cette situation, la Chine et l'Afrique veulent mettre à profit leur coopération pour relever les défis qui s'imposent avec la question du patrimoine mondial et le développement durable....

C’est à cet effet que Paris (France) accueille les 02 et 03 juin, le « Forum Unesco-Afrique-Chine sur le renforcement de capacité et la coopération pour le Patrimoine mondial » qui se déroule au siège de l'UNESCO (l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture).

Ce forum organisé par l'Unesco répond au souci de partage d'expérience entre l'Afrique et la Chine sur la question du patrimoine mondial et développement durable.

Plusieurs pays africains prennent part au forum dont le Togo représenté par l'Ambassadeur permanent auprès de l'Unesco, M.LARE SAMBIANI Sankardja, représentant le Ministre de la Culture, du Tourisme et des Loisirs, M. Kossivi EGBOTONYO.

M.LARE SAMBIANI Sankardja a mis l'accent sur le cadre normatif et institutionnel de Koutammakou, site du Togo classé depuis 2004 sur la Liste du Patrimoine mondial de l'Unesco...

Le représentant du Togo est également revenu sur les défis et perspectives en matière de politique de protection et de conservation du patrimoine culturel national ainsi que les chantiers à réaliser pour répondre aux recommandations en matière de protection du patrimoine culturel et coopération face aux enjeux des ODD.

Il faut rappeler que, la Chine dispose d'une riche expérience en matière de la mise en œuvre de la Convention de 1972 portant sur la protection du patrimoine culturel et naturel avec 53 biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial, fait également face aux défis de la conservation et de gestion durables de ses nombreux sites qui aujourd'hui sont exposés à la menace de l'urbanisation rapide et d'autres phénomènes dégradants...

Lu 3908 fois Dernière modification le lundi, 03 juin 2019 17:35

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.