INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 138 / Hier = 1089 / Cette semaine = 7353 / Ce mois = 18001 / Total = 168127

mardi, 28 mai 2019 21:28

Politique : Djikounou Koffi Aimé en guerre contre le chômage dans la commune Aflao-Sagbado

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Djikounou Koffi Aimé, Délégué communal du Mouvement des jeunes Unir (MJU) d'Aflao-Sagbado est plus que jamais décidé à éradiquer la pauvreté et le chômage au-delà des frontières de sa commune.

Il veut apprendre aux jeunes de sa commune à pêcher du poisson plutôt que de leur en donner à chaque fois. Pour ce faire, il a lancé lundi 25 mai à Lomé la 1ère vague de l’apprentissage gratuit des jeunes filles en couture et la 2ème vague de la formation des jeunes en fabrication des savons en liquides à laquelle participent 500 jeunes.


Le lancement de la 2ème vague des jeunes filles en couture n’est que la suite logique d’une série de formations gratuites à l'endroit de 500 jeunes filles de la commune d'Aflao-Sagbado en fabrication du savon liquide lancée le 15 mai dernier par le MJU. C’est une séance de formations de trois (3) volets notamment la fabrication en savon, des perles et la formation en couture.
En couture, 40 personnes ont été recensées mais la liste selon les initiateurs, reste toujours ouverte à tout désireux qui veut participer à la formation « gratuitement ». Quant à la fabrication du savon, elles seront 500 jeunes filles à y prendre part.

« Aucun développement ne saurait se faire si l’on ne prend pas au préalable certaines dispositions pour encadrer, motiver et former la jeunesse qui constitue la relève de demain, d’où l’idée de donner de la matière à elle dans ces trois domaines afin de lutter contre le chômage et la pauvreté dans notre commune d'Aflao-Sagbado. Derrière un (e) jeune, se trouve une famille et la formation leur sera également bénéfique », a indiqué l’initiateur, Aimé Djikounou après avoir encouragé les futurs apprenants à rester déterminés durant leur apprentissage pour, dit-il en profiter dans le futur.


Présente également à la cérémonie de lancement, l'honorable Raymonde Kayi Lawson de Souza, députée à l'Assemblée nationale et Déléguée nationale du Mouvement des femmes Unir (MFU) a sensibilisé la population sur la « décentralisation » et l’importance de participer à la gestion de la cité.

Elle a par ailleurs exhorté à voter utile le 30 juin prochain pour le compte des élections locales.

Le chef canton d’Aflao-Sagbado, Togbui Edem Sémékonawo IV a invité les populations de son canton à privilégier la paix, sans laquelle selon lui, le développement de tout pays ne serait possible.

Lu 88 fois Dernière modification le mardi, 28 mai 2019 21:49

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL