Imprimer cette page
mercredi, 22 mai 2019 12:25

CIR : Les acteurs des filières anacardes, karité et soja se familiarisent avec les bonnes pratiques d'emballage et d'étiquetage des produits à Dapaong

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans le cadre de l’exécution du projet de durabilité et de renforcement des capacités commerciales de l'anacarde et du karité (Prodak), le ministère du commerce de l’industrie, du développement du secteur privé  et de la promotion de la consommation locale organise du 22 au 24 mai 2019 à Dapaong (625 Km de la capitale), une rencontre de renforcement des capacités des acteurs des filières anacardes, karité et soja sur le thème: "appui-conseil et formation sur la gestion des approvisionnements, les bonnes pratiques de conditionnement, d'emballage et d'étiquetage des produits".

 En septembre 2018, le gouvernement avec l’appui du Cadre Intégré Renforcé (CIR) a lancé le Prodak dont l’objectif vise à améliorer la qualité de l’anacarde et du karité ainsi que leurs dérivés afin de les rendre compétitifs sur les marchés, à accroître les recettes d’exportation de l’anacarde et du karité considérés comme des produits à fort potentiel.

« Cette initiative vient conforter les efforts du gouvernement dans la restructuration des différentes filières agricoles et commerciales de notre pays pour une meilleure connectivité aux chaînes de valeur mondiale. Aujourd’hui, le Togo est résolument engagé dans une dynamique de transformation et de promotion des exportations de biens et services telle que défini dans le Plan national de développement (PND), notamment l’axe 2, qui vise à développer les pôles de transformation agricoles, manufacturiers et d’industries extractives », a indiqué ABE Talime, point focal CIR, représentant le ministre du commerce de l’industrie, du développement du secteur privé  et de la promotion de la consommation locale.

Les opérateurs économiques et partenaires des filières anacarde, karité et soja suivront des communications des experts, sur les techniques de gestion des approvisionnements, les bonnes pratiques de conditionnement, d'emballage et d'étiquetage des produits.

 

 

Pour rappel, le Prodak est financé à plus de 5,6 millions USD et devait permettre au Gouvernement togolais de moderniser les secteurs agricoles et commerciaux, pour faciliter et encourager les activités de production, de transformation, de commercialisation et d’exportation des produits togolais afin d’améliorer la vie des togolais.

Le Prodak bénéficie des partenaires d’exécution notamment la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), et la GIZ, la branche technique de la coopération allemande, partie prenante de sa mise en œuvre .

Lu 124 fois Dernière modification le mercredi, 22 mai 2019 12:45
Super Utilisateur

Dernier de Super Utilisateur