Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 144 / Cette semaine = 1082 / Ce mois = 20548 / Total = 310586

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

dimanche, 12 mai 2019 15:13

Côte d’Ivoire : Une baisse de la production de noix de cajou à 730 000 tonnes

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La production ivoirienne de noix de cajou devrait reculer durant cette campagne 2019 selon Adama Coulibaly, le directeur général du Conseil Coton Anacarde (CCA).

 

Alors que le CCA tablait sur une récolte de 800 000 tonnes, le pays ne devrait atteindre que 730 000 tonnes essentiellement en raison de mauvaises conditions climatiques. Une prévision qui reste toutefois en déca des 761 000 tonnes de noix produits lors de la dernière campagne 2018. La baisse de la pluviométrie est la principale raison évoquée.

En outre, Adama Coulibaly a expliqué que la filière traverse une zone de turbulence avec des difficultés d’achat des noix bord champ en raison du manque de financement et de la morosité du marché international.

Une situation qui a amené les paysans dans certaines zones à brader leur production à 100 FCFA/kg en deçà du prix officiel de 375 FCFA/kg fixé en début de campagne, dénonçaient récemment des parlementaires. La filière vit en effet dans la hantise de la crise de 2018 où les paysans avaient peiné à trouver des acheteurs de sorte qu’en fin de campagne, le pays détenait encore des stocks de noix de cajou invendus, un peu plus de 46 000 tonnes selon les chiffres du gouvernement.

En plus de la révision du prix de la noix de cajou (375 FCFA/Kg) en baisse de 25% par rapport à 2018, le gouvernement a décidé début avril de faire passer de DUS (la taxe à l’exportation) sur les noix de 10% à 7% afin de « permettre aux exportateurs de payer le bon prix aux paysans » avaient justifié les autorités. Une mesure qui s’ajoute à un contrat d’achat 200 000 tonnes conclu avec la firme  vietnamienne T&T mais qui n’écarte pas encore les craintes d’une crise dans la filière.

Selon le CCA en effet, les achats de noix de cajou à ce stade de la campagne qui a démarré en février dernier sont estimés à 371 531 tonnes contre 530 977 tonnes à la même période en 2018, soit une baisse nette de 30%.

Lu 201 fois Dernière modification le dimanche, 12 mai 2019 15:25

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.