Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 697 / Cette semaine = 2548 / Ce mois = 23613 / Total = 344869

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

jeudi, 11 avril 2019 08:23

Politique: Le PNP manifestera seulement dans (03) villes du Togo

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales a interdit les manifestations dans plusieurs villes suite aux marches politiques projetées dans plusieurs villes du Togo par le Parti national panafricain (PNP).

 

Trois (03) villes sur dix (10) seulement ont été acceptées par le gouvernement. Il s'agit de Lomé, Afagnan et Sokodé. A Lomé, même les itinéraires sont changés par le ministre.

Les raisons évoquées dans la lettre sont multiples. L’autorité fait savoir que la plupart des villes, voies, places et quartiers choisis par le PNP pour les manifestations du 13 Avril prochain ont été déjà utilisés pour les marches de la Coalition des 14 partis de l'opposition. Et à en croire le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, des riverains de ces lieux disent ne plus être prêts à supporter le passage de cortèges de manifestants.

« Comme vous l’avez surement remarqué vous-même, la plupart des voies, places et quartiers que vous comptez emprunter au cours de votre manifestation du 13 Avril 2019 ont fait l’objet d’utilisation pour les marches de la C14 dont le PNP fait partie durant plus de 7 mois. Et comme il avait été porté à votre connaissance, depuis un certain temps, les riverains de ces différents lieux nous ont indiqué qu’ils ne sont plus prêts à supporter le passage de cortèges de manifestants. Il est évident qu’une telle situation peut entrainer des troubles graves à l’ordre public si des manifestants se produisent dans ces lieux, au mépris des préoccupations soulevées par les riverains concernés », lit-on dans la lettre.

Et le document de poursuivre : « En conséquence, les axes et lieux que vous avez programmés pour vos marches du 13 avril à Lomé ne sont pas acceptées ».

En revanche pour la marche à Lomé, Payadowa Boukpéssi recommande aux responsables du PNP d’autres itinéraires, notamment comme point de départ, la Mosquée carreau de Togblékopé, Carrefour, mosquée carreau, Rue d’accès à Dégomé côté-ouest, Prêt à porter Elegancia, Ets chez Fatim, Ets Cafeteria, et le Terrain des jeunes de Togblékopé comme point de chute pour le circuit 1.

Pour le circuit 2, il s’agit du Parking réserve (dit parking Dangote) comme point de départ, voie d’accès Dégomé Côté Est, Ets Ami-Ami, Ets Maman Beaucoup, Ets Vilaco, et Terrain des jeunes de Togblékopé comme point de chute pour le circuit 2.

Il précise que « tous circuits autres que ceux indiqués ci-dessus seront refusés ».

Pour ce qui est des manifestations à l’intérieur du pays, le PNP n’est autorisé à manifester que dans deux villes. « Seul un nombre limité de localités ne pouvaient faire l’objet de manifestations de façon simultanée », indique le ministre dans sa lettre.

« En effet, plus de 115 partis politiques sont légalement déclarés dans notre pays. Les Forces de l’ordre et de sécurité doivent rester disponibles pour encadrer les manifestations de tous ces partis politiques, cela a pour conséquence de limiter le nombre de manifestations simultanées par parti politique afin que leur encadrement par lesdites forces de l’ordre soit efficace et éviter ainsi des troubles à l’ordre publique ne se produisent lors du passage des cortèges de manifestants », indique la lettre.

Par conséquent, il est recommandé au Parti national panafricain seulement la ville de Sokodé et celle d'Afagnan pour les manifestations à l’intérieur du pays.

A Sokodé : le Terrain Check HAMDAN a été retenu comme point de départ, Carrefour Bar ça coule, Maison familiale, Route stade municipale côté Ouest, et le Stade municipale comme point de chute.

Le ministre demande au PNP de se mettre en rapport avec le préfet du Bas-Mono pour arrêter le meilleur circuit à emprunter en ce qui concerne les manifestations dans la ville d’Afagnan.

Il est donc clair que l'autorité impose sa volonté au parti de Tikpi Atchadam dans le cadre de ces manifestations. Pour l'heure, le parti n'a pas encore fait de réaction à propos de la sortie du ministre.


Nicolas

Lu 196 fois Dernière modification le jeudi, 11 avril 2019 08:41

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.