INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 540 / Hier = 1278 / Cette semaine = 3103 / Ce mois = 21195 / Total = 140389

mardi, 12 mars 2019 08:17

ATTISSOGBÉ Adjo, femme Peintre-Auto, patronne du garage « Elavagnô » à Lomé

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
ce métier, je crois que c’est un sacerdoce ce métier, je crois que c’est un sacerdoce

Dans le cadre de la Journée Internationale de la femme célébrée chaque 8 mars dans le monde, notre rédaction a tendu son micro à une femme Peintre-Auto de profession à Bê non loin du Centre Communautaire de Bê (Banlieue de Lomé), patronne du garage << Elavagnô >>.

 Madame, présentez-vous

Merci pour l'intérêt et l'opportunité que vous m’accordez. Je suis ATTISSOGBÉ Adjo, détentrice du garage Elavagnô où je fais tous travaux de peinture-auto.

Racontez-nous un peu l'histoire de votre amour à cette profession

Ma passion pour ce métier de peinture automobile m'est venue sur les bancs d'école. Alors, je n'ai pas hésité à en parler avec mes parents plus précisément mon papa qui ne s'est pas posé de question pour m'inscrire à l'apprentissage de la peinture-auto. 

Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?

(Sourire) je crois que c’est un sacerdoce !

Vous êtes dans ce métier depuis combien d'années ?

Ça fait 8 ans que j'exerce ce métier y compris les années d'apprentissage qui ont duré 5 ans. Bref, j'ai ma propre entreprise qui est ce garage Elavagnô depuis 3 ans. 

À part votre métier vous exercez une autre profession? 

Non ! Pas du tout. Tout mon temps est consacré à la peinture par contre, j'ai associé la vente des produits qui servent à la peinture. Donc, à côté de mon garage, j'ai une petite boutique pour la bonne cause.

Arrivez-vous à joindre les deux (2) bouts?

(Sourire) Je ne me plains pas. Je suis entourée de 6 apprentis dont 2 filles. Il y a une ambiance bon-enfant au garage car on se sent en famille.

Que représente pour vous cette profession?

Ce métier est pour moi ce qu'est toute profession pour un être humain. 

Qui peut être ton apprenti ?

Les portes de mon garage sont ouvertes à tout le monde surtout celui qui se sent apte à apprendre un métier. J'ai des apprentis qui sont intéressés par le métier que je prends en charge et en 3, 4 et dans 5 ans ils ont leur attestation de travail et sont prêts pour se lancer dans la profession.

Vos perspectives d'avenir

L'argent est le nerf de la guerre donc si je trouve de financement, cela m'aiderait beaucoup à recruter en nombre et à prendre en charge beaucoup plus ceux qui désirent apprendre ce métier mais manquent des soutiens, exemple des orphelins auxquels je signe moi-même le contrat.

Un conseil à vos sœurs qui hésitent toujours à se lancer

Le travail libère l’homme ! Alors je les invite à conquérir les espaces mêmes ceux que l'on considère comme appartenant aux hommes en matière de profession car de nos jours, il y a des hommes qui occupent aussi nos espaces en s'adonnant à la profession des femmes (tresse etc).

Quelle est la différence entre le service que tu rends à tes clients en étant une femme et celui rendu par un homme ?

Sans vous mentir je n'ai jamais déçu un client. Ils m'apprécient toujours donc je suis une concurrente de taille. Je fais bien mon travail avec application.

- En tant que femme, quel message as-tu à passer à l'occasion de la Journée Internationale des droits de la femme ?

J'invite les autorités à œuvrer pour la matérialisation de l'équité genre. Égalité entre la femme et l'homme. Je les invite à accorder plus d'attention et  plus de place au sexe féminin dans leurs différents projets.

- Madame je vous remercie

 Au plaisir   

 

Charles

Lu 214 fois Dernière modification le mardi, 12 mars 2019 08:24

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL