INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 498 / Hier = 1278 / Cette semaine = 3061 / Ce mois = 21153 / Total = 140347

samedi, 09 mars 2019 10:58

Tourisme : Les femmes rondes et sexy seront un appât pour les touristes en Ouganda

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Godfrey Kiwanda, pose avec des candidates au concours « Miss Curvy », à Kampala Godfrey Kiwanda, pose avec des candidates au concours « Miss Curvy », à Kampala

Si en Ouganda, le tourisme est l’une des principales sources de devises et a rapporté en 2018 1,4 milliard de dollars, le gouvernement souhaite augmenter les recettes non pas avec les parcs nationaux, le paysage montagneux et des lacs d’une grande beauté mais aussi en se servant des femmes sexy et bien roulées.

 

Cette idée venait M. Godfrey Kiwanda, ministre du Tourisme de l’Ouganda. Ce dernier a demandé que les femmes ougandaises bien roulées et sexy soient ajoutées à la liste des produits destinés à attirer les touristes de son pays.

« Pourquoi n’utilisons-nous pas ces personnes comme stratégie pour promouvoir notre industrie du tourisme ? », a demandé M. Kiwanda.

Ce projet a été bel et bien épousé par Mme Ann Mungoma, responsable du concours de beauté « Miss Curvy Uganda », qui considère aussi que lorsque ces dames afficheront leurs avantages, cela renforcera la visibilité et l’appréciation des touristes sur le peuple ougandais.

« Miss Curvy est un événement qui mettra en valeur les avantages de la vraie femme africaine. C’est un événement exceptionnel qui verra les jeunes femmes montrer leurs belles courbes et leur esprit. La vision occidentale de la beauté célébrant la maigreur rend moins attrayantes les femmes africaines alors qu’elles sont différemment construites,», a déclaré Mme Mungoma.

Mais ce projet ne reçoit pas l’assentiment des jeunes filles et femmes. Fatou Diagne, exprime sa désapprobation ; « L'Ouganda, la perle de l'Afrique mutilée pour un peu de visibilité: Je ne trouve aucune créativité dans le fait de réduire les femmes courbées aux attractions touristiques. Cela s'apparente plutôt, d'une manière indirecte, à la promotion du tourisme sexuel. Cette démarche est misogyne et sexiste malgré le fait qu'elle vise l'amélioration des moyens de subsistance des femmes. Nous sommes dans un moment où la femme doit être célébrée pour son innovation, sa créativité, sa santé mentale et son autonomisation, pas pour la taille de son postérieur. S'il existe de nombreuses façons pour les femmes de contribuer au développement d'un pays, le fait d'être des attractions touristiques ne devrait pas en faire partie ».

Lu 251 fois Dernière modification le samedi, 09 mars 2019 11:41

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL