INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 120 / Hier = 1004 / Cette semaine = 3197 / Ce mois = 24737 / Total = 209988

Bannière Pub

mercredi, 27 février 2019 18:23

Politique: Petit à petit la C14 se vide de sa substance. Après le MCD, le CAR se retire du lot

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
une suspension du CAR aux activités de la Coalition des 14 une suspension du CAR aux activités de la Coalition des 14

La coalition des 14 (C14) partis politiques lancée en Aout 2017 pour revendiquer le retour à la constitution de 1992, le droit de vote de la diaspora, la démission de Faure Gnassingbé, la transition politique, les réformes constitutionnelles etc est en train de se noyer dans une eau trouble.

 

Après avoir décliné sa participation au « conclave » de la coalition pour le manque d’organisation et d’orientation, des objectifs non définis, le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) annonce par Jean Kissi, son Secrétaire national, le retrait partiel des activités de la coalition.

A en croire ce dernier, jusqu'à présent, le CAR n'a aucune idée des grandes décisions prises au cours de ce conclave. « Je peux vous dire qu'ils nous ont invités et nous allons les rencontrer. Mais dès qu'on se rencontre, ce que nous allons dire à la Coalition, nous allons le dire aussi aux Togolais », a prévenu Jean Kissi.
Jean Kissi estime que ce qui se passe actuellement avec cette affaire de conclave, « ressemble à une suspension du CAR aux activités de la Coalition des 14 ».

Désormais, ce sont les conclusions issues du conclave qui définiront la position du CAR vis-à-vis de la Coalition, a-t-il poursuivi.

En décembre 2018, le Mouvement Citoyen pour la Démocratie (MCD) de Me Mouhamed Tchassona Traoré avait annoncé sa suspension aux activités de la coalition suite à l’appel aux populations à aller se faire recenser sur le fichier électoral pour les élections législatives, une position diamétralement contraire à la lutte revendicative de la coalition qui pour sa part, a plutôt appelé au boycott.  

Pour rappel, au conclave de la coalition les 20,21 févriers derniers à Lomé, 5 partis politiques membres ont grandement brillé par leur absence.

 

Lu 338 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL