INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 489 / Hier = 1278 / Cette semaine = 3052 / Ce mois = 21144 / Total = 140338

jeudi, 21 février 2019 16:42

Projet de Développement Rural de la Plaine de Djagblé: 1 an après, le bilan!

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
la mise en œuvre du projet dans son ensemble est de 45% la mise en œuvre du projet dans son ensemble est de 45%

Le 22 février 2018, le Président Faure Gnassingbé lançait les travaux du Projet de Développement Rural de la Plaine de Djagblé (PDRD) porté par le gouvernement togolais, et conjointement avec la Banque Arabe de Développement Economique en Afrique (BADEA) et de la Banque Islamique de Développement (BID) à hauteur de 9, 6 milliards de FCFA.

Il s’agit par ce projet intégré de doter le canton de Djagblé et ses environs d’infrastructures socio-économiques de base : aménagements hydroagricoles avec une maitrise de l’eau sur une superficie de 340 hectares, ainsi que les ouvrages connexes, désenclavement de la zone du projet par la construction de pistes rurales, amélioration et promotion de la production de riz et des cultures maraîchères ; promotion de la pisciculture ; amélioration de l’accès des populations à l’eau potable pour les 8 villages de la zone du projet ; construction d’infrastructures scolaires et de santé).

1 an après, l’état des lieux

C’est pour faire le suivi et évaluation du PDRD que les ministres Noël Koutéra BATAKA, ministre en charge de l’agriculture et Bouraima Kanfitine TCHEDE-ISSA ont visité jeudi le site des travaux pour s’imprégner  de l’état d’avancement du chantier. Le taux d’exécution des travaux  à la date du 18 février 2019 est de 32% tandis que la mise en œuvre du projet dans son ensemble est de 45%. « Prenant en compte les volets mise en place de l’association des bénéficiaires, formation, alphabétisation et sensibilisation, le bilan est positif avec l'exhortation à aller encore plus vite », a fait savoir Ildevert-Honoré Kouawo Tchawalassou, Directeur du PDRD.

 

Autres réalisations à ce jour, le siège du projet a été réceptionné et depuis le 02 Novembre 2018 le personnel a intégré les bureaux, la réalisation d'une mini adduction d'eau en cours d'achèvement (91%) ; 03 bâtiments pour 11 salles de classes achevés et réceptionnés ; 03 bâtiments à trois salles de classes à 90% achevés et 06 blocs ECOSAN sont également réceptionnés.  Malgré, ces prouesses, il reste à faire. On note, les grosses œuvres (pistes de désenclavement et d'aménagement d’hydro agricole) dont l’exécution ne pourra se faire qu’en hors saison de pluie.  Plus spécifiquement, il s’agira de construire l'ouvrage de mobilisation de l'eau d'irrigation (bec de canard) et la digue de protection du périmètre, de mettre en place les réseaux d'irrigation (canaux primaires, secondaires et tertiaires), les réseaux de drainage, avec la construction des ouvrages connexes (de franchissement, distribution, de répartition, etc..). « Les entreprises prestataires sont à pieds d’œuvre pour relever le niveau d’avancement. Nous sommes sûrs qu’à la fin de ces travaux, les togolais parleront du riz made in Djablé », rassure Noël Koutéra BATAKA, ministre en charge de l’agriculture.

 

Par ce projet le gouvernement a également le souci de lutter contre la pauvreté et la malnutrition, de créer de nouveaux emplois et d’améliorer le cadre de vie des populations. Le PDRD générera 724 emplois directs et 3400 emplois indirects. Il permettra de réduire le taux de pauvreté de 67% à 40%.

Lu 345 fois Dernière modification le jeudi, 21 février 2019 17:00

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL