baniere formation

Sliderpub

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 454 / Hier = 1044 / Cette semaine = 7299 / Ce mois = 16661 / Total = 38246

lundi, 11 février 2019 12:43

Politique : Une rencontre entre le bureau national du CAR et la coalition annoncée pour laver le linge sale en famille

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Allons maintenant à l’essentiel! Allons maintenant à l’essentiel!

Il y a quelques jours, la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise a décidé d’organiser un conclave le 12 février prochain qui sera finalement reporté du 14 au 15 février.

 

Et pour cause, le parti du Me Agboyibor Yaovi, Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) dans une lettre adressée à la coordinatrice de la coalition exprime son regret de participer à ce conclave à la suite de quelques dysfonctionnements organisationnels.

« D’abord, nous sommes surpris qu’une lettre que nous avons eu à envoyer personnellement à la coordinatrice de la coalition se retrouve à la place publique et  a subi le même sort  que celle de Mai 2018. Ce qui est vraiment dommage pour notre regroupement. Aussi pour aller à un conclave, il faut d’abord des préalables bien définis avec tous les membres. Le conclave servira juste pour entériner les décisions imposables à tous les membres. Mais, on a l’impression qu’à cette rencontre, des décisions sont déjà bien ficelées et qui seront imposées aux autres, quant à les accepter ou non. Le CAR ne va pas s’associer à cette démarche. Tout au long du parcours de la coalition, il y a eu des hauts et bas, comment conjuguer ces expériences, sur quel pied danser maintenant et quelles stratégies à développer face aux échéances électorales à venir, faut-il définir une rotation à la coalition ? Voilà, les questions sur lesquelles, nous pensons qu’il faille réfléchir clairement avant le conclave. Nous ne devons plus commettre les mêmes erreurs qui vont nous pousser à aller encore dans  le gouffre si nous voulons que le peuple nous accompagne ! Et c’est tout à fait normal. La révision des listes électorales se fait après un an, et si le gouvernement décide d’aller aux élections locales avant le délai d’un an, cela veut dire que la coalition ne pourra pas y participer ! Autant de questions qui doivent faire l’objet des discussions préalables. On ne peut pas comprendre, qu’avec cette lettre à la coalition, des gens ont voulu vilipender le CAR au sein de la population, à travers les réseaux sociaux comme-ci, le CAR joue au traitre! Ce n’est pas du tout sérieux ! Malheureusement, ce fut un échec cuisant pour nos détracteurs ! Allons maintenant à l’essentiel », a martelé, un cadre du parti.

Selon, la même source, il est prévu dans les jours à venir, une rencontre entre le bureau national du CAR et la coalition en vue de laver le linge sale en famille.

« Le CAR ne s'est jamais opposé au principe de ce conclave. Ce grand parti ne peut prendre cette décision au hasard. S'il y a des équivoques, on lèvera çà pour se retrouver », a déclaré ce lundi, sa part, Antoine Folly, membre de la coalition.

A en croire, Antoine Folly l’objectif de départ est l’alternance. « Nous allons voir si nous devons redéfinir la stratégie pour atteindre ces objectifs. Ces discussions vont nous permettre également de prendre une position claire et commune par rapport aux élections locales », a-t-il indiqué.

Après les probables discussions, le CAR acceptera-t-il d’aller au conclave ? wait and see !

Lu 146 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL