INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 1435 / Hier = 1334 / Cette semaine = 6457 / Ce mois = 21395 / Total = 108280

dimanche, 10 février 2019 19:43

Economie : Les investisseurs français se familiarisent avec le PND togolais

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
 le Medef s’est montré intéresser par les différents axes stratégiques du plan quinquennal le Medef s’est montré intéresser par les différents axes stratégiques du plan quinquennal

Le Ministre en charge du commerce Kodjo Adedze, Sandra A. Johnson conseillère du Président de la République, de Germain Meba, Président de la Chambre de commerce du Togo et de Calixte Madjoulba, Ambassadeur du Togo en France, ont présenté le 08 février dernier, les atouts du Plan national de développement 2018-2022 aux dirigeants et cadres français d’entreprises, membres du CIAN et du MEDEF Afrique.

Le CIAN est une organisation patronale privée française qui rassemble les entreprises industrielles et de services, grands groupes ou PME-PMI, investies en Afrique. Ses sociétés membres génèrent ensemble près de 80% de l’activité économique française en Afrique. Grâce à un réseau influent et une expertise africaine reconnus, il leur apporte un soutien et des solutions pragmatiques aux difficultés liées à leur développement sur un marché africain porteur mais complexe à appréhender.

A l’issue de la rencontre, le Medef s’est montré intéresser par les différents axes stratégiques du plan quinquennal, et en particulier, les projets d’investissements qu’il estime à « une centaine ».

Un des moments forts de cette rencontre a été la présentation du Baromètre de l'investissement, réalisé pour la première fois par le CIAN, basé essentiellement sur la perception que les opérateurs économiques ont de l'évolution des économies africaines et de leurs perspectives. Il en est ressorti que le Togo figure parmi les 5 pays africains qui suscitent le plus d’optimisme chez les opérateurs.  Pour ce qui est du climat des affaires, le pays a reçu une note satisfaisante de 2,8 sur 5 et fait jeu égal avec la Tunisie.

Désormais le PND met le cap sur le forum d’affaires Togo-Ue qui se tiendra du 13 au 14 juin prochain.

Pour rappel, le Togo est doté de son Plan national de développement (PND) pour la période 2018-2022 depuis Août 2018 remplaçant ainsi la Scape (la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l'Emploi) ayant permis au Togo d’amorcer des transformations économiques profondes, notamment la modernisation de ses infrastructures.

Le programme quinquennal, qui désormais servira de document de référence pour le pilotage de l’action gouvernementale et les relations avec l’ensemble des partenaires du Togo, permettra de mettre en place un hub logistique d’excellence et un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région.

Si le PND nécessitera de gros investissements estimés à plus de à 4622,2 milliards FCFA, le rôle du secteur privé sera prépondérant. Figure de proue de cette stratégie de développement, les privés pourraient y participer à hauteur d’un peu plus 2999,1 milliards de FCFA (5,4 milliards $), soit 65% du coût global du PND. Les dépenses d’investissement public, quant à elles, sont attendues à 1623,1 milliards de FCFA (2,9 milliards $), représentant 35% du coût global. Le PND devrait permettre de fournir à plus de 500 000 personnes un emploi direct durable et décent.

L’amélioration de la compétitivité et de la productivité de l'économie contribuera elle, à relever le revenu par habitant de 9,7% à 670 $, avec une amélioration de la distribution, selon une première estimation.

Lu 138 fois Dernière modification le dimanche, 10 février 2019 20:08

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL