INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 1032 / Hier = 1186 / Cette semaine = 4008 / Ce mois = 27380 / Total = 114265

jeudi, 07 février 2019 18:43

Revue des réformes politiques de L'UEMOA : Le Togo a enregistré une progression de 2%

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
2 points de plus que l'année dernière au niveau de l'ensemble des reformes 2 points de plus que l'année dernière au niveau de l'ensemble des reformes

Abdallah Bouréima, le président de la Commission de l’UEMOA, et Sani Yaya, le ministre de l’Economie et des Finances ont procédé ce jeudi à Lomé à la 4e revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l’organisation au Togo. 

 

Cette revue est un dispositif institutionnel de suivi, permettant de s’assurer de l’effectivité de l’harmonisation des législations nationales, de la coordination des politiques sectorielles nationales et de la bonne exécution des politiques, programmes et projets communautaires.

Elle permet d’améliorer significativement la compétitivité et l’attractivité de l’Union et, partant, le potentiel de croissance économique nécessaire à la création d’emplois et à la réduction de la pauvreté.

Les performances réalisées par le Togo ont été saluées par la Commission. Il est démontré qu’en 2018, le pays a affiché un taux de mise en œuvre des réformes communautaires de 63,9%, soit deux points de mieux que l’année précédente.

Au cours des trois premières éditions de la revue pour le Togo qui se sont déroulées en 2014, 2015 et 2017, les résultats ont fait apparaître entre 2014 et 2015, une amélioration du taux de transposition des actes communautaires, qui est passé de 52% à 63%. En termes d’application de l’ensemble des réformes, le taux est passé de 54% à 58%.

Sur les 116 réformes et les 14 projets et programmes évalués, les taux d’application sont ressortis respectivement à 64% et à 57%. Au titre des reformes communautaires et projets exécutés au niveau du Togo; « Les résultats de la revue dans le domaine de la gouvernance économique et de la convergence font apparaître un taux moyen de mise en œuvre de 55% pour les textes relatifs aux marchés publics, au cadre harmonisé des finances publiques et à la surveillance multilatérale; dans le domaine du marché commun, notre pays affiche un taux de mise en œuvre de 64% pour les textes relatifs à la fiscalité intérieure, à l’union douanière, à la concurrence, à la libre circulation et au droit d’établissement des professions libérales; en ce qui concerne les réformes sectorielles, le taux moyen de mise en œuvre se situe à 73%. Plusieurs textes sont transposés et appliqués, à l’exception de ceux relatifs notamment à l’harmonisation des stratégies d’entretien routier et à la réduction des points de contrôle sur les axes routiers inter-Etats de l’UEMOA ainsi qu’à l’harmonisation des normes et standards de réhabilitation ainsi que de construction des infrastructures ferroviaires. Le Gouvernement s’emploiera à faire des progrès sur ces derniers chantiers ayant enregistré peu d’avancée; la revue du portefeuille, comprenant 14 programmes et projets, a révélé un taux d’exécution de 57% qui couvre trois domaines principaux, à savoir l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’environnement et l’ eau pour 49%, l’artisanat, l’énergie, l’industrie, les télécommunications et les TIC à hauteur de 71% ainsi que l’aménagement du territoire communautaire et les transports pour 50% », a expliqué Sani YAYA.

Par ailleurs, le Gouvernement souhaite poursuivre la mise en œuvre progressive des réformes nécessaires en vue d’apporter des réponses innovantes aux besoins et préoccupations des populations. Cette orientation stratégique, a été reprise dans le Plan National de Développement (PND 2018-2022), adopté par le Gouvernement le 03 août 2018.

Lu 290 fois Dernière modification le jeudi, 07 février 2019 18:56

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL