baniere formation

Sliderpub

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 481 / Hier = 1044 / Cette semaine = 7326 / Ce mois = 16688 / Total = 38273

dimanche, 03 février 2019 13:09

Lutte contre la corruption : HAPLUCIA associe les Médias

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Les conséquences désastreuses de la corruption sont inestimables Les conséquences désastreuses de la corruption sont inestimables

Après les Organisations de la Société Civile (OSC) et les acteurs du secteur privé, est venu le tour des professionnels des médias d’être sensibilisés le 1er février à Lomé sous le thème « Participation citoyenne à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées » au cours d'une rencontre organisée par la Haute Autorité de la Prévention et de la Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA) dans le cadre de la campagne nationale de sensibilisation contre la corruption et les infractions assimilées lancées en Septembre dernier.

 

Cette campagne a pour objectif de conscientiser et de mobiliser les citoyens contre le fléau de la corruption afin d'inaugurer une ère de tolérance zéro à l'égard des actes de corruption et infractions assimilées. « Les conséquences désastreuses de la corruption ne sont plus à démontrer. Elle met en péril la paix et la sécurité des nations et écorne leur image... Le Premier Ministre dans la politique générale du gouvernement le 25 janvier dernier devant les députés à l'hémicycle a réitéré l'effort du gouvernement à œuvrer pour compléter l'arsenal juridique devant permettre de lutter efficacement contre la corruption sous toutes ses formes », a indiqué Mr Folly-Bazi Katari, ministre de la communication, des sports et de l'éducation à la citoyenneté et au civisme.

Au cours de cette rencontre plusieurs thématiques ont été abordés entre autres, la répression des actes de corruption et ses infractions assimilées dans le nouveau code pénal togolais, le protocole de la CEDEAO et des conventions des Nations Unies et de l'Union Africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption, la problématique de la corruption dans les médias au Togo, le cadre législatif et institutionnel de l'exercice de la liberté de presse et de la communication et le droit d'accès à l'information et à la documentation publique.

Cette campagne va selon les responsables HAPLUCIA, atteindre les chefs-lieux de préfectures et de régions du pays avec une dizaine d'ateliers de sensibilisation prévue pour la commune de Lomé. Considérées comme un cancer de l'économie des États, la corruption et ses infractions assimilées sont à la base de sérieux et grave problème. La corruption constitue une menace potentielle la stabilité et la sécurité des sociétés, elle sape les institutions et les valeurs démocratiques, les valeurs éthiques et la justice compromettant ainsi le développement durable et l'Etat de droit. Les conséquences de ce fléau qu'est la corruption ont amené les Etats sur le plan mondial à prendre des mesures surtout à partir des années 2000.

Ainsi, à Dakar, le 21 décembre 2001, les Etats de la CEDEAO ont adopté le Protocole sur la lutte contre la corruption. A Maputo le 11 juillet 2003, les Etats africains ont adopté la Convention de l'Union Africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption.

A nouveau à New York le 31 octobre 2003, la Convention des Nations Unies contre la corruption fut encore adoptée. Malgré toutes ces trois mesures prises, le mal continue par sévir. Ce qui amena une nouvelle mobilisation. Alors du 25 au 27 septembre 2015,  les représentants de 193 États membres des Nations Unies se sont rassemblés à New York pour adopter l'Agenda 2030 comprenant 17 Objectifs pour le Développement Durable (ODD) avec un lien intrinsèque entre l'ODD 16 et la lutte contre la corruption et la construction de sociétés pacifiques, inclusives et heureuses.

KPOWOADAN Yao

Lu 95 fois Dernière modification le dimanche, 03 février 2019 14:08

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL