INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 523 / Hier = 1278 / Cette semaine = 3086 / Ce mois = 21178 / Total = 140372

jeudi, 29 novembre 2018 23:46

Politique : Les partisans de la coalition des 14 partis de l’opposition ont répondu aux manifestations Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les partisans de la coalition des 14 partis de l’opposition ont répondu aux multiples manifestations prévues dans les rues de Lomé et d’autres villes du pays du 29 novembre au 4 décembre.

« Le processus électoral tel qu’il se déroule doit être arrêté pour que nous puissions discuter, pour que la CENI inclusive et paritaire soit mise en place », a déclaré Jean-Pierre Fabre ce jeudi.

A la fin de la journée, les principales manifestations ont été encadrées par les forces de sécurité déployées le long des grandes artères.

Face à ces dispositifs sécuritaires, les leaders de la coalition n’ont pas hésité à parler des intimidations du pouvoir.

Comme réponse du ministre de la Sécurité et de la protection civile, Général Damehame Yark « Nous n’intimidons personne. Le déploiement de policiers et de gendarmes procède d’une simple sécurisation des lieux. J’invite les manifestants à marcher dans le calme et à ne pas entraver le fonctionnement de la vie normale », a expliqué le ministre de la Sécurité et de la protection civile

La coalition exige l’arrêt du processus électoral, la libération des manifestants et acteurs de la société civile. D’autres parts, elle souhaite voir un étranger à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et la révision du fichier électoral.

Lu 152 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL