INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 1032 / Hier = 1186 / Cette semaine = 4008 / Ce mois = 27380 / Total = 114265

mardi, 18 décembre 2018 23:43

Politique : André Johnson a opté pour la caravane et à une émission synchronisée à l‘apothéose de la campagne électorale Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après deux semaines de courses, de meetings, de sensibilisations, André Johnson la tête de liste dans la préfecture des Lacs, du parti Union des Forces de Changement (UFC) a jeté ses derniers filets pour recueillir de maximum voix des électeurs qui le propulsera à l'Assemblée Nationale.

C’est à travers une caravane dans les artères de la ville d’Aného, et une émission synchronisée sur plusieurs radios de la préfecture que le candidat a sensibilisé et expliqué son projet de société aux populations.

Comme dans plusieurs localités parcourues depuis l’ouverture de la campagne le 04 décembre, le message du parti de Gilchrist Olympio demeure l’appel à la mobilisation massive des populations au vote du 20 décembre pour les élections législatives selon la feuille de route du 31 juillet dernier par les Chefs d’Etats et de gouvernement de la CEDEAO.

Pour André JONHSON, la culture de la paix et de la tolérance doit être les valeurs cardinales quotidiennes à privilégier dans la société.

A l’UFC, une fois au parlement, promet André JONHSON, « sur le plan politique, le premier défi à relever est de soumettre des propositions de loi limitant à deux tous les mandats électifs : présidentiel, législatif et municipal. Au projet social, le parti à l’emblème « palmier à huile rouge », souhaite améliorer la qualité de vie des citoyens par des lobbyings auprès du gouvernement pour créer de la richesse et de l’emploi aux jeunes avec les ressources historiques et touristiques de la préfecture des Lacs. Dans le secteur agricole, il s’agit de faire également du lobbying pour qu’à travers le MIFA, la Féculerie de Ganavé, une industrie agro-alimentaire dont l’activité principale était la transformation du manioc en gari, tapioca fermée dans les années 1980 soit réhabilitée et les groupements agricoles renforcés ».

Lu 124 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL