baniere formation

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 0 / Hier = 0 / Cette semaine = 1141 / Ce mois = 5397 / Total = 5417

mardi, 18 décembre 2018 22:12

Législatives de 2018 : Gerry Taama « Après le 20 décembre, le NET sera le deuxième parti le plus important du Togo » Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Sur le bulletin de vote, le Nouvel engagement togolais (NET) est en deuxième position. Tout comme le hasard n’existe pas, Gerry Taama, Président national de cette formation politique est confiant que le NET sera le deuxième parti le plus important du Togo après les élections législatives du 20 décembre 2018, autrement dit, il espère avoir un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale pour pouvoir peser dans la balance.

Il a fait cette annonce ce mardi, dernier jour de la campagne lors d’un meeting sur l’air de jeu du Lycée d’Agoé-Nyivé devant plusieurs jeunes acquis à la politique du NET.

«  Il y a certains signes qui ne trompent pas. Sur le bulletin, le spécimen de Lomé, le NET est à la deuxième position. Cela veut dire qu’après le 20 décembre, le NET sera le deuxième parti le plus important du Togo. On sait après 2023, on sera premier mais pour le moment, nous sommes deuxièmes », a déclaré le natif de Siou.

Selon le candidat et tête de liste du Grand Lomé, Vincent Ameganvi, à l’Assemblée nationale, le NET promet faire la politique autrement en faisant entrer de nouvelles personnes qui inculquent une nouvelle façon de faire la politique, une politique au niveau de l’Assemblée nationale plus proche de la population et qui prenne en compte les réelles aspirations de cette dernière.

« Nous avons remarqué qu’il y a une déconnection entre les députés et les populations. Alors ce que nous ferons une fois à l’hémicycle est de faire agir des députés, faire des propositions des lois, intervenir au profit des populations, voter RMI pour les chômeurs, mettre en place au Togo la vente des produits agricoles, mettre en place une assurance maladie universelle », a renchéri M. Taama.

Lu 67 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL