baniere formation

Sliderpub

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 215 / Hier = 1234 / Cette semaine = 6016 / Ce mois = 15378 / Total = 36963

mercredi, 21 mars 2018 21:01

Union Africaine : Le Togo paraphe les trois accords qui consacrent la création de la Zlec

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

44 pays africains ont signé mercredi à Kigali, au Rwanda lors du sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA), du 17 au 21 mars. Les chefs d’État africains ont signé l’accord-cadre de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC), à l’occasion du projet ambitieux, dont les modalités ne font pas encore totalement l’unanimité. Le Togo par son ministre des Affaires Etrangères, de la coopération et l’intégration africiane, Robert Dussey a paraphé les trois accords qui consacrent la création de la Zlec.

Le traité a pour ambition  d’intégrer les 54 pays africains dans une zone de libre-échanges commerciaux. Il vise aussi à regrouper à terme les différentes zones régionales commerciales, à savoir la SADC, la communauté de développement de l'Afrique australe, la CEDEAO, la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest.

Coup dur, le Nigéria du président Muhammadu Buhari par un communiqué a annoncé depuis le 18 mars, son absence à la rencontre continentale.

Selon, certains observateurs, l’absence du président d’une des plus importantes économies du continent semble être révélatrice des points de friction qui persistent autour de l’accord. A en croire plusieurs analystes économiques, le retrait du Nigeria n’est pas bon signe.

Parmi les non-signataires, on trouve notamment l’Erythrée, le Burundi, la Namibie et la Sierra Léone. A peine  16% du commerce des pays africains s'effectue avec d'autres pays du continent loin derrière l’Asie (autour de 50 %) et l’Europe (près de 70 %).

Ajoutons que la création de la Zlec, concerne tous pays membres de l'UA avec un PIB cumulé de 2.500 milliards de dollars. Ce projet, un des étendards de l’agenda 2063 de l’UA. L’UA estime que l’élimination progressive des droits de douane entre membres de la Zlec permettra d’augmenter de 60% d’ici à 2022, le niveau de commerce intra-africain.

Lu 355 fois Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 12:30

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL