baniere formation

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 644 / Hier = 994 / Cette semaine = 1638 / Ce mois = 10062 / Total = 10082

mercredi, 03 janvier 2018 17:16

Hydrocarbure : Pénurie de carburant ? Le gouvernement a la situation en main

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Depuis quelques jours, les stations-services des produits pétroliers de la capitale de Lomé sont inondées de motos, de véhicules à la recherche du carburant dans les moteurs.

Malheureusement, sur les réseaux sociaux, des esprits malins commencent par annoncer une future augmentation des prix à la pompe des produits pétroliers.

"Faux", rétorque le gouvernement dans un communiqué publié ce mardi. « Le gouvernement tient à préciser que, jusqu’à nouvel ordre, les prix à la pompe demeurent inchangés conformément à la structure des prix à la pompe des produits pétroliers en vigueur et rassure la population togolaise quant à la disponibilité des produits pétroliers sur toute l’étendue du territoire national », peut-on lire dans le communiqué du gouvernement. 

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Il a été donné de constater qu’il règne autour de plusieurs stations-services de la capitale, une situation inhabituelle d’affluence qui serait due à des rumeurs faisant état d’une prochaine augmentation des prix à la pompe des produits pétroliers.

Le gouvernement tient à préciser que, jusqu’à nouvel ordre, les prix à la pompe demeurent inchangés conformément à la structure des prix à la pompe des produits pétroliers en vigueur et rassure la population togolaise quant à la disponibilité des produits pétroliers sur toute l’étendue du territoire national. Les pics de demande observés ces derniers jours sont principalement imputables à l’arrivée tardive des navires d’approvisionnement, générant alors des tensions dans les bacs de stockage.

Cette situation a, à présent, été résorbée et des dispositions sont prises pour que la situation de l’approvisionnement en produits pétroliers revienne à la normale. Des contrôles s’effectueront sur toute l’étendue du territoire et les auteurs d’éventuelles spéculations seront punis conformément à la loi.

Lomé, le 03 Janvier 2018

 

Lu 433 fois Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 12:28

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL