baniere formation

Sliderpub

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 1185 / Hier = 1167 / Cette semaine = 5752 / Ce mois = 15114 / Total = 36699

mardi, 19 décembre 2017 21:59

Santé: A Notsè, l’ONG « Plant-Vision » et le PNLC renvoient les vices de réfractions chez les enfants

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), environ 19 millions d’enfants présentent une déficience visuelle dans le monde dont 12 millions dues à des défauts non diagnostiqués et corrigés.

Au Togo, la prévalence réelle de l’amétropie n’est pas connue mais une étude régionale réalisée en 2011 a révélé que 6,5% des élèves avaient une amétropie avec une acuité visuelle du meilleur œil inférieur à 7/10. Donc avec 7 millions d’habitants dont la moitié en âge scolaire, le Togo compterait plus de 200.000 personnes d’âge scolaire avec une amétropie inférieure à 7/10 du meilleur œil.

Mais la gestion du phénomène pose de sérieux écueils en termes de disponibilité des unités d’optiques à bas coûts accessibles à la majorité de la population et en termes d’accessibilité des marchés d’approvisionnement en intrants pour la monture de ces verres correcteurs.

Pour attaquer et corriger le mal dès le bas âge, le gouvernement togolais à travers le Programme national de lutte contre la cécité (PNLC) a pris sur lui et ce depuis novembre 2016 de sillonner dans les établissements scolaires avec le soutien bien évidemment de l’ONG Suisse « Planet-Vision », à la faveur d’une caravane mobile pour dépister les vices de réfraction et confectionner sur place des verres correcteurs gratuitement aux élèves sur qui les maux ont été retrouvé.

Du 13 au 15 décembre 2017, l’équipe a opéré dans le Collège d’enseignement général (CEG) Notsè ville1, une localité située à 90 Km au nord de Lomé où sur 1500 élèves dépistés et sensibilisés, treize (13) vices de réfraction ont été détectés dont les cas de myopies, d’astigmatismes, d’hypermétropies et d’autres pathologies qui sont la cause de baisse d’activité visuelle chez les enfants.

« A Notsè, nous avions dépisté chez les enfants ceux qui ont des problèmes de voir loin et qui ont besoin des lunettes pour les corriger. A l’issu, 13 cas ont été détectés et des lunettes leur seront données gratuitement », a indiqué Kossi Tohoede, Médecin ophtalmologiste au Centre hospitalier régional (CHR) Lomé-commune avant d’ajouter que chez ceux qui d’autres problèmes de visions ont été retrouvé seront conviés dans les divers centres de la localité pour une meilleure prise en charge.

Pour Yves Mathieu, Opticien-Optométriste à « Planet-Vision », environ 82% des aveugles sont âgés de plus de 50 ans et les enfants paient le lourd tribut car les erreurs de réfraction constituent la cause majeure des déficiences visuelles à ces âges. « Une mauvaise vision peut ne peut être détectée par les parents sauf les professionnels. Mais tant que la vision n’est pas corrigée chez l’enfant, il peut développer des maladies d’yeux et nous, nous sommes là pour les détecter en temps », a-t-il dit.

Selon M. Mathieu, l’objectif de l’ONG « Planet-Vision » basée à Génève et qui a déjà fait ses preuves dans ses missions précédentes au Maroc, Kosovo, Macédoine, Albanie sur une note positive depuis plus de huit (8) ans, est de faire reculer les risques de cécité chez les enfants au Togo.

Même si pour l’heure, plus de milliers d’enfants ont été détectés dans les établissements scolaires à Lomé et à Tsévié, la lutte est loin de finir. Déjà en Février 2018, l’ONG compte se rendre dans la région des Plateaux plus précisément à Sokodé pour le même exercice. Le but de « Planet-Vision », qui compte « s’implanter définitivement au Togo » est de couvrir tout le Togo avec le temps.

La mission de l’ONG « Planet-Vision », inscrite dans la logique des objectifs de l’OMS avec son programme Vision 2020 concernant les cécités évitables, est de désister les pathologies oculaires et des troubles de la réfraction chez les enfants des pays défavorisés.

J.A

Lu 472 fois Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 12:28

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL