baniere formation

Sliderpub

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 486 / Hier = 1115 / Cette semaine = 1601 / Ce mois = 18935 / Total = 40520

vendredi, 15 décembre 2017 09:23

Social : Au CHR d’Atakpamé, Faure Gnassingbé fait le suivi de l’approche contractuelle et offre des équipements roulants

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’un des centres hospitaliers a expérimenté l’approche contractuelle basée sur une délégation de gestion à une entité non étatique chargée de mettre en place des outils et des mécanismes d’une gestion orthodoxe et inclusive est le Centre hospitalier régional (CHR) d’Atakpamé ( 158km de Lomé) depuis le 15 Juin 2017. Cinq (5) mois après, le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé s’est rendu ce jeudi dans ce centre sanitaire pour faire le suivi de la mise en œuvre de cette approche et évalué ses acquis.

Après cinq (5) mois de mise en œuvre au CHR d’Atakpamé, la contractualisation s’est soldée sur une note de satisfaction avec à la clé, l’augmentation des taux de fréquentation, l’augmentation des recettes de 35%, l’augmentation du taux de recouvrement de 85%, l’augmentation de la disponibilité des médicaments, l’aménagement du cadre de travail et la réduction du taux de retard de 12 à 3%.

« Ces résultats ont permis le paiement régulier des salaires et des primes des 109 agents émargeant sur le budget autonome depuis Juin 2017 de 18.500.000 par mois, une réduction du découvert à la banque de 46 à 31 millions de francs, une augmentation de l’achat de médicaments de 66%, une augmentation des frais alloués à la maintenance des équipements de 84%, l’achat de 2 microscopes, de 6 ordinateurs, d’une table d’accoucheuse et deux brancards ainsi que la réhabilitation de la pharmacie », a indiqué le ministre de la Santé, Pr Mijiyawa Moustafa.

Après s’être mieux informé sur les acquis de la phase pilote de l’approche contractuelle à Atakpamé communément la ville des sept (7) collines, M. Faure Gnassingbé a procédé à la remise officielle des clés des matériaux roulants au Directeur Général du CHR, Olivier Bamazi Pauwa. Ces équipements, inscrits dans le cadre du programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), sont constitués de cinq (5) ambulances, de dix (10) véhicules de liaison 4X4 et de cent (100) motos.

« C’est un sentiment de gratitude. C’est des ambulances que le chef de l’Etat vient de mettre à notre disposition vient répondre à nos attentes d’évacuation. Le CHR d’Atakpamé qui est un centre de référence et qui couvre 12 districts et viendront nous aider à référer les malades de ces districts vers l’hôpital d’Atakpamé et de l’hôpital vers les CHU de Lomé pour des cas beaucoup plus poussés dans la prise en charge ou des examens complémentaires comme le scanner », s’est réjoui M. Bamazi.

Ces matériels offerts au CHR d’Atakpamé viennent s’ajouter aux différentes infrastructures de santé de la région des Plateaux notamment la construction d’une unité de soins primaires à Gbowoulé et d’un centre médico-social à Agbonou, la réfection de l’hôpital préfectoral de Kpalimé et la construction d’un incinérateur à l’USP de Gbadikougna et à l’USP de Késsibo.

Le chef de l’Etat a pris le temps de visiter les salles de santé du CHR d’Atakpamé, occasion pour lui de rappeler les fondements de la réforme sur la contractualisation ainsi que ceux relatifs au PUDC. Il a félicité tous les acteurs dont l’adhésion et l’engagement ont permis l’obtention des résultats enregistrés et incité les uns et les autres au respect de la déontologie médicale tout en affirmant la résolution de l’Etat à honorer ses engagements avec comme finalité le bien-être de la population.

Cet engagement de M. Faure Gnassingbé il faut le rappeler est une balance à deux (2) bras, l’un portant sur l’assainissement de la gestion et l’autre sur l’aménagement du cadre de travail à travail la réhabilitation des infrastructures et leur dotation en équipements.

Le deuxième centre de santé à pouvoir bénéficier de cette approche contractuelle est le Centre préfectoral de Blitta. Cette approche va bientôt s’étendre au Centre hospitalier de Sylvanus Olympio de Lomé-Tokoin.

Etaient également présents à cette cérémonie quelques membres de son gouvernement, le Préfet Akakpo Edoh, le Président de la délégation spéciale de ladite localité, Kassegné Adonou et des autorités traditionnelles.          

Lu 510 fois Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 12:28

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL