baniere formation

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 822 / Hier = 1132 / Cette semaine = 3130 / Ce mois = 24105 / Total = 75371

jeudi, 23 novembre 2017 18:10

Société : "La lutte de Folly Satchivi n’est pas estudiantine", selon son ex chef protocole Abdul Atakora Djililou

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Il a fait parler de lui durant toute l’année universitaire 2016-2017 non seulement sur le campus de Lomé par des grèves à répétition mais aussi sur le plan sociopolitique avec ses appels à la violence.

Lui c’est Folly Satchivi, le Président de la Ligue togolaise des droits des étudiants (LTDE) devenue depuis le 28 octobre dernier Ligue togolaise des droits des élèves et étudiants (LTDE). Alors que celui-ci prépare une nouvelle Assemblée générale sur le campus le 29 novembre prochain, trois (3) de ses amis de confiance viennent de le lâcher en cours de route, autrement dit, ont signé leur divorce avec la LTDE parce qu’ils disent ne pas se retrouver pas dans la « vraie vision » leur Président.

Il s’agit de Djililou Abdoul Atakora, Bece Daniel et Marc Agbovi qui occupaient respectivement les postes de Chef Protocole, du Chargé à l’Organisation et du Chargé de communication ont purement et simplement claqué la porte de la LTDE pour se retrouver tous aujourd’hui dans une nouvelle association dénommée Association pour la cause estudiantine (ACE). Pourquoi les trois (3) autrefois amis de Folly Satchivi ont décidé de le quitter ? Dans un entretien accordé à notre rédaction, le chef protocole M. Atakora Abdoul Djililou raconte la vraie vérité Vraie en marge du lancement de la l’ACE.

Pour lui, leur retrait de la LTDE fait suite à certaines zones d’ombre non élucidées par leur Président. Et les points d’achoppement parmi toutes ces zones d’ombre est la « provenance du financement » et le « caractère révolutionnaire de la LTDE » cachés aux membres du bureau.

« J’ai adhéré la LTDE trois jours après son arrestation en juin dernier. A sa sortie, il m’a pris comme son chef protocole et sans me demander de cotiser, il m’offre un habit et un badge à l’effigie de la LTDE alors que les membres du bureau ne sont mêmes au courant de la provenance de ces choses. Nous nous sommes posés beaucoup de questions sans trouver de réponse », a-t-il laissé entendre.

Celui-ci s’est revêtu aujourd’hui d’un nouvel de l’ACE dresse une grande « faussée entre les réelles revendications des étudiants » et sa « vraie vision », d’où leur sortie prématurée de la LTDE.

« Nous avions adhéré à la LTDE mais à la longue nous sommes rendus compte que la lutte que mène Folly Satchivi n’est pas purement estudiantine. Quand il organise une Assemblée générale, il faut s’attendre à des casses. Il sort des communiqués pour insulter les autorités universitaires et refuse d’aller en discussion avec eux. Il prend des financements chez des gens pour venir tromper les étudiants qu’il mène leur lutte mais ne nous dit jamais, alors, que nous savons. Dès qu’il a su que nous savons son secret, il a commencé par nous diffamer sur les réseaux sociaux », a expliqué M. Atakora.

M. Atakora Abdoul qui est « devenu un obstacle » pour son ex-président après qu’il ait découvert son petit secret le traite de « révolutionnaire » qui ne cherche pas le bien des étudiants mais son propre intérêt avant d’appeler ses camarades étudiants à la vigilance.

Si les accusations portées sur Satchivi par son ex-protocole s’avèrent vraies, les autorités universitaires et le gouvernement doivent prendre la mesure de la chose et éviter le même scénario de l’année passée.

Du chef Protocole à la LTDE, M. Atakora devient le Conseiller général de sa nouvelle association.

 

Joseph Ahodo

Lu 848 fois Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 12:27

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL