baniere formation

Sliderpub

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 249 / Hier = 1234 / Cette semaine = 6050 / Ce mois = 15412 / Total = 36997

lundi, 20 novembre 2017 21:10

Société: "La théorie du changement", un nouveau concept pour les responsables de la planification

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une cinquantaine de responsables de la planification et certains cadres du Programme des nations unies pour le développement (PNUD) se forment depuis ce Lundi à Lomé et ce jusqu’au 24 novembre prochain sur le concept de « la théorie du changement ».

Initiée par le gouvernement togolais avec l’aide du PNUD, cette première formation s’inscrit dans l’optique de la constitution d’un pool de formateurs nationaux pour la dissémination de la théorie du changement. L’objectif est de permettre aux participants de s’acquérir de nouveaux savoirs, savoir-faire et de manière de faire et de doter les cadres de l’administration d’outils de conception, d’analyse et de mise en œuvre des politiques de développement.

Pour le Représentant Résident Adjoint du PNUD au Togo, Mactar Fall, la théorie du changement explique comment les activités sont censées produire un ensemble de résultats qui contribuent à la réalisation des changements attendus et des impacts finaux prévus. « Elle peut être élaborée pour tous les niveaux d’intervention à savoir pour un évènement, un projet, un programme, une politique, une stratégie ou une organisation », a-t-il précisé.

Elle doit être guidée selon lui par une analyse solide ainsi qu’une réflexion et une appréciation approfondies des causes des défis de développement, qui se basent sur les données et enseignements disponibles sur ce qui fonctionne plus ou moins dans différentes contextes.

« La planification classique adoptée par les pays dont le Togo est souvent menée sans l’intégration explicite des besoins réels des populations. Les programmes et projets doivent prendre en compte les besoins de toutes les couches, les risques, les hypothèses, comment quitter une situation négative à une situation positive, comment quitter une situation où les gens ne sont pas forcément impliqués à une situation où les opinions sont prises en compte et que ce changement puisse répondre à leur besoin », a indiqué le formateur Mamadou N’Daw.

Dans son discours de circonstance, le Secrétaire général du ministère de la Planification du développement Etsri Homévor a trouvé utile de renforcer les capacités des acteurs pour l’application de la théorie du changement dans le cadre de l’actualisation des politiques sectorielles et de la planification basée sur les objectifs de développement durable.

La deuxième formation sur l’outil « rapid Integrated Assessment » (RIA) et les méthodes de priorisation des Objectifs de développement durable (ODD) prévue du 27 novembre au 1er décembre offrira l’occasion d’approfondir l’application de la théorie du changement sur des concrets de politiques et stratégies de développement.

Ces deux (2) formations donneront l’opportunité dans le contexte actuel de l’élaboration du Plan national de développement et de l’alignement des politiques sectorielles sur les cibles priorisées des ODD, de parfaire les documents stratégiques afin de s’assurer que les vrais problèmes sont identifiés, que les bonnes solutions sont proposées et que les stratégies adéquates sont ajoutées.

J.A

Lu 506 fois Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 12:27

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL