baniere formation

Sliderpub

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 1195 / Hier = 1167 / Cette semaine = 5762 / Ce mois = 15124 / Total = 36709

mercredi, 28 juin 2017 21:49

Environnement : les dernières heures du PGICT Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le projet Gestion intégrée des catastrophes et des terres (PGCIT) démarré depuis 2013 arrive à terme le 30 juin prochain.

Les acteurs impliqués sont conviés à donner les dernières touches au rapport afin qu’il serve d’une véritable stratégie de pérennisation des acquis du PGICT.

Le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières a organisé en collaboration avec ses partenaires financiers et techniques, l’atelier de validation du rapport d’achèvement du Projet Gestion Intégrée des Catastrophes et des Terres (PGICT) élaboré par la partie Nationale, le mardi 27 juin 2017, dans un hôtel à Baguida.

Les différents acteurs dans la mise en œuvre du projet sont appelés à s’approprier des résultats dans une approche participative. Il s’agira entre autres de partager avec l’ensemble des parties prenantes, les conclusions du rapport de la mission d’évaluation commanditée par le gouvernement, d’avoir une compréhension commune des différentes appréciations des résultats par la mission et de valider les données ou les informations utilisées dans l’évaluation dudit projet.

Pour M. MOROU Assaïla,  coordonnateur du PGICT, ce rapport fait l’état des lieux de la mise en œuvre dudit projet exécuté pendant 5 ans et qui a impacté positivement le quotidien des togolais surtout les communautés à la base. Les principaux acteurs impliqués donnent une dernière touche

Le Ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières M. André JOHNSON, a relevé que le PGICT a des résultats tangibles qui font la fierté des populations bénéficiaires.

« 107 sous-projets communautaires ont été mis en œuvre dans le cadre de la seule composante consacrée à la gestion durable des terres, des forêts et à la réduction des catastrophes, des actions pérennisées notamment par les activités génératrices de revenus, a-t-il indiqué.

Le PGICT a été financé par la Banque mondiale.

Lu 1427 fois Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 12:27

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL