baniere formation

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 416 / Hier = 0 / Cette semaine = 1557 / Ce mois = 5813 / Total = 5833

lundi, 26 juin 2017 17:54

Togo : L’OMS entame la lutte contre la résistance aux antimicrobiens en Afrique Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

D’après un communiqué de l’OMS (organisation mondiale de la santé), Lomé accueille du 27 au 30 juin, les travaux du 4ème atelier de formation des points focaux nationaux sur l’élaboration et la mise en œuvre des plans d'action nationaux pour prévenir et maîtriser la résistance aux antimicrobiens, à l'aide de l'approche « Une seule santé ».

80 acteurs de la lutte contre la résistance aux antimicrobiens proviendront de 10 pays d’Afrique à savoir l’Algérie, le Bénin, le Cape Verde, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Togo.

Les échanges seront facilités par des personnes ressources, spécialistes de la santé humaine, animale et environnementale, venant de l’Organisation mondiale de la Santé et d’autres milieux professionnels.

La rencontre devra fournir l’occasion aux points focaux nationaux impliqués dans la lutte contre la résistance aux antimicrobiens de renforcer leur capacité pour l'élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation des plans d'actions nationaux selon l’approche « une seule santé ». Ces points focaux auront pour tâches de développer les plans pays sur la résistance antimicrobienne dans un cadre multisectoriel impliquant aussi bien la santé humaine, animale que les secteurs agricole et environnemental.

La résistance aux antimicrobiens est un problème majeur de santé publique qui nécessite un ensemble d'interventions et des équipes pluridisciplinaires. En Mai 2015, l'Assemblée Mondiale de la Santé a approuvé un plan d'action mondial qui s’articule autour de cinq objectifs stratégiques: mieux faire connaître et comprendre le problème de la résistance aux antimicrobiens; renforcer les connaissances et les bases factuelles par la surveillance et la recherche; réduire l'incidence des infections; optimiser l'usage des agents antimicrobiens; et garantir des investissements durables pour combattre la résistance aux antimicrobiens.

Lu 1089 fois Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 12:27

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL