baniere formation

Sliderpub

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 1227 / Hier = 1167 / Cette semaine = 5794 / Ce mois = 15156 / Total = 36741

vendredi, 23 juin 2017 21:30

Cantines scolaires : Orabank finance un jour de repas des élèves pour 14.025.000 FCFA Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Prévu pour cibler toutes les écoles des 200 cantons les pauvres du Togo dont le taux de pauvreté est supérieur à 70%, le programme d’alimentation scolaire « Cantines scolaires » ne couvre pas encore la totalité de ces écoles malgré les 2,5 milliards de francs CFA qui y sont consacrés chaque année.

Le gouvernement continue de faire la cour aux partenaires. Et c’est le groupe d’Orabank qui finance un jour de repas scolaire à 85.000 élèves bénéficiaires sur toute l’étendue du territoire nationale. Le montant total est estimé à hauteur de 14.025.000 FCFA.

Ce projet s’inscrit aux activités du Projet de développement communautaire et des filets sociaux (PDC+). La cérémonie de remise du chèque s’est déroulée ce vendredi au siège du secrétariat technique du (PDC+) à Lomé entre le Directeur du Groupe Orabank Cheikh Tidiane N’diaye et la ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes Victoire Tomégah-Dogbé.

Le coût annuel des repas par écolier est de 27.800 francs CFA y compris les charges de suivi et de supervision, soit un budget annuel d’environ 2,5 milliards de francs CFA pour couvrir les 89.860 (9%) des écoliers du cours primaire public.

« Autour de nous qui sommes dans les bureaux, il y a des gens beaucoup moins favorisés et que nous devons apporter contribution aussi modeste soit-elle à l’amélioration de leur condition de vie. Nous avons été touché par ce programme sur l’impact qu’il a sur les résultats scolaires et donc sur le développement du Togo. Et c’est le sens de la démarche que nous avons fait aujourd’hui en octroyant ce chèque », a laissé entendre M. Cheikh Tidiane N’diaye.

Pour lui, cette action n’est qu’une goutte d’eau dans un Lac ou dans un océan de besoins, car promet-il, de continuer à soutenir le gouvernement togolais dans les prochaines années, histoire de permettre aux élèves de manger convenablement à l’école.

Dans leur intervention respective, la ministre  Victoire Tomégah-Dogbé et la Coordinatrice du PDC+ Agboka-Abalo Yawavi Bouty n’ont pas caché leur satisfaction à l’endroit du donateur. L’occasion leur a permis aussi de faire un clin d’œil aux autres partenaires d’emboiter les pas du Groupe Orabank.

« L’évènement de ce jour revêt une grande importance en ce sens que la lecture que nous avons de l’engagement du Groupe Orabank à nos côtés, va au-delà de la remise de chèque et suscite en nous, un espoir, celui de compter sur le secteur privé dans la mise en œuvre de nos programmes de développement », s’est réjoui Mme Victoire Tomégah-Dogbé.

L’objectif du projet mis en œuvre depuis 2008 est d’améliorer l’état nutritionnel des élèves du préscolaire et du primaire des zones pauvres et contribuer à l’amélioration des taux de fréquentation et de maintien des élèves à l’école. Il couvre actuellement 304 écoles dans les 5 régions. Depuis le démarrage du programme, plus de 50 millions de repas ont été déjà servi.

Pour rappel, une première évaluation du programme a révélé un effet significatif sur les indicateurs scolaires et une amélioration de l’état de santé et de nutrition des élèves ; en outre, l’évaluation a permis de noter une augmentation des effectifs scolaires de 9,4% dans les écoles bénéficiaires contre 7% des écoles non bénéficiaires avec une augmentation en hausse des filles par rapport aux garçons.

Joseph Ahodo

Lu 1796 fois Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 12:27

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL