baniere formation

Sliderpub

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 1191 / Hier = 1167 / Cette semaine = 5758 / Ce mois = 15120 / Total = 36705

mercredi, 22 août 2018 22:44

Economie : La Banque Mondiale accorde plus de 16 milliards FCFA au Togo dans l’exécution du PIDU Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Banque Mondiale (BM), dans l’exécution du « Projet d’Infrastructures et de Développement Urbain (PIDU) » a accordé un montant total de 30 millions de dollars, plus de 16 milliards de francs CFA au Togo en présence du ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya.

Le PIDU est entièrement dédié au développement urbain. Il va aider à améliorer l’accès des populations à des infrastructures urbaines et aux services de base dans des quartiers mal desservis des villes de Lomé, Kara et Dapaong.

 

En outre, le projet contribuera à renforcer les capacités institutionnelles en matière de planification et de gestion urbaines des municipalités d’Atakpamé, Dapaong, Lomé, Kara, Kpalimé, Sokodé et Tsévié.

 

Le choix du secteur urbain s’explique par le rôle de plus en plus important que les villes jouent dans le développement du pays, mais aussi par les nombreux défis auxquels elles sont confrontées.

 

En effet, au Togo tout comme dans plusieurs autres pays, on note un accroissement très rapide des populations urbaines. Avec 4 % par an, le taux de croissance de la population urbaine du Togo est parmi les plus élevés du monde. Actuellement, environ 40 % de la population togolaise vivent dans des zones urbaines et périurbaines. D’ici 2030, l’on estime que plus de la moitié de la population serait dans les villes, et Lomé abriterait près de la moitié de cette population urbaine.

 

Avec cette croissance rapide, les villes jouent un rôle important dans le développement économique du Togo. Plusieurs secteurs économiques et créateurs d’emploi y prennent de l’importance. Toutefois, plusieurs défis doivent être relevés pour permettre aux populations urbaines de réaliser les opportunités qui s’offrent à elles pour un développement harmonieux de leurs villes.

« Le PIDU a donc été conçu pour aider à relever certains de ces défis, à travers la réalisation des infrastructures et l’amélioration de la gouvernance des villes bénéficiaires. Les résultats escomptés de ce nouveau projet sont de taille. A la fin du projet en décembre 2023, il est attendu, entre autres, que des centaines de milliers de personnes accèderont aux services et infrastructures de base et que les sept villes bénéficiaires disposeront d’outils de planification urbaine aptes à orienter leur développement et à accueillir les investissements y afférents », a indiqué Hawa Cissé Wagué, représentante de la BM au Togo.

 

Parmi les actions urgentes, il y a le versement des fonds de contrepartie dans les délais convenus pour payer les indemnités des populations qui seront affectées par la réalisation des infrastructures.

 

« Le PIDU s'inscrit pleinement dans les diverses stratégies et politiques actuelles de développement du gouvernement togolais, notamment le Plan National de Développement (PND) 2018-2022 », a souligné Sani Yaya.

Lu 327 fois Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 12:27

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL