baniere formation

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 642 / Hier = 994 / Cette semaine = 1636 / Ce mois = 10060 / Total = 10080

jeudi, 22 février 2018 12:58

Economie : Le premier forum CEDEAO-Turquie ouvert à Istanbul

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

horizon-news -(Istanbul, 22 février 2018) ; Le monde des affaires en Afrique s’élargit progressivement avec le 1er forum économique de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et la Turquie qui ouvert à Istanbul (Turquie) ce jeudi en présence de 200 opérateurs économiques africains et 400 turcs.

La Turquie forte de sa position économique mondiale (15è) ces dernières années ambitionne étendre son hégémonie en vue de constituer une « forêt gigantesque économique » avec ses futurs partenaires en particulier le continent africain.

Selon le ministre de l’Economie turc, Nihat Zeybekci, à l’ouverture de ce forum, l’économie turque est au plus haut niveau avec une exportation croissante et des conseils économiques dans 143 pays dans le monde.

« La Turquie fait partie des pays G20. Au dernier trimestre 2017, la croissance économique est passée de 6,5% à 7,2%. En ce jour, le pays réalise 70% de son volume d’échanges commerciaux avec l’Europe et constitue un pont entre l’Asie et l’Europe», a-t-il indiqué.

Le défi pour les autorités turques en 2018 est de voir doubler ou tripler ces performances économiques et commerciales avec un volume d’échanges commerciaux de 5 à 10 milliards de dollars US avec ses partenaires mondiaux. Il s’agit de créer les opportunités financières, le pouvoir d’achat, les économies complémentaires, de favoriser le transfert de compétence technologique et d’avoir un facteur exponentiel d’investissement.

Pour atteindre ces objectifs nobles, la Turquie n’a pas caché ses ambitions de faire de l’Afrique un partenaire privilégié d’investissement avec des propositions alléchantes, celles d’être présente dans la plupart des pays pour soutenir et renforcer la paix et la stabilité, les liens économiques et créer des opportunités pour le commerce et l’investissement.

Depuis 2000, la Turquie dispose de sa plus grande représentation diplomatique appelée « conseil d’affaires » dans 41 pays africains. En 2016, a été organisée entre la Turquie et l’Afrique le 1er forum, économique suivi d’une rencontre des ministres des finances et de l’agriculture en 2017, et pour multiplier ses relations économiques, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, effectuera une visite officielle dans 04 pays africains (Mali, Sénégal, Angola, Algérie) du 28 février au 2 mars prochain.

Nihat Zeybekci estime en 10 ans, le volume des échanges commerciaux entre l’Afrique et la Turquie sont passés de 2,1 à 25 milliards de dollars US dont seulement 12% avec la CEDEAO.

Cette faiblesse avec les 15 pays de l’Afrique de l’Ouest devrait se combler par l’approche « gagnant-gagnant » avec le forum économique où les échanges doivent permettre de financer des grands projets de développement sociaux économiques, de promouvoir les PMI/PME, de galvaniser le processus d’industrialisation et de créer le maximum d'emplois pour les jeunes en Afrique de l’Ouest.

« Les opportunités en Afrique de l’Ouest sont énormes allant de la nécessité d’encourager les investissements gagnants-gagnants dans les secteurs des infrastructures, énergies, de l’agriculture, de la création des unités de transformations des produits locaux dans les pays de la CEDEAO. Ce faisant, la Turquie pourrait largement profiter des tarifs extérieurs communs et douaniers de la CEDEAO, de la monnaie unique en gestation, d’un climat des affaires favorables d’attraction », a expliqué MEBA Germain, le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Togo (CCIT) Germain Essohouna Meba, président de la Fédération des Chambres de commerce et d'industrie de l'Afrique de l'Ouest (FCCIAO).

Même appréhension auprès de Kalilou Traoré, Commissaire de la CEDEAO pour l'industrie et le secteur privé qui propose aux hommes d’affaires turcs, les opportunités de la meilleure région économique du continent ; « La CEDEAO a 360 millions d’habitants avec une croissance économique de 5% du PIB en 2017, disposera de 400 millions de consommateurs en 2020 représente une véritable plateforme des affaires », a-t-il souligné.

Le ministère de l’économie de la Turquie annonce disposer de 3 milliards dollar US à investir dans l’espace CEDEAO dans les cinq (05) années prochaines, la multiplication de la flotte aérienne Turkish airline estimée à 300 avions qui doivent desservir plusieurs pays de l’Afrique de l’ouest en particulier le Togo dont le dossier technique est en cours d’étude.

Deux pays de la CEDEAO dont le Togo et le Burkina-Faso viennent de signer un accord de coopération avec la Turquie pour développer les affaires, les projets et programmes dans les domaines d’investissements des infrastructures sécurités, routières, l’éducation, l’agriculture, l’énergie.

Le forum économique CEDEAO-Turquie prend fin le 23 février 2018.

GADAH Joseph (Istanbul)

Lu 817 fois Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 12:26

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL