baniere formation

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 602 / Hier = 994 / Cette semaine = 1596 / Ce mois = 10020 / Total = 10040

lundi, 11 décembre 2017 22:16

OMC : 11ème Conférence Ministérielle à Buenos Aires, le Togo représenté

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Conférence ministérielle de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) qui se tient à Buenos Aires du 10 au 13 décembre est rentrée au cœur des discussions lundi, dans un contexte de crise, l'OMC étant fragilisée par les deux plus grandes puissances commerciales mondiales, les Etats-Unis et la Chine.

L'organisation chargée de réguler le commerce mondial est sous le feu des critiques des Etats-Unis, notamment depuis l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche. Elle est aussi minée par des conflits entre des pays membres et la Chine.

Dimanche, lors d'une conférence de presse marquant le début de la Conférence ministérielle, le directeur général de l'organisation, le Brésilien Roberto Azevedo, a répété sa foi en l'OMC.

Cette rencontre organisée tous les deux ans a pour objectif de donner les grandes orientations du Système commercial multilatéral, revoir et fixer les règles qui régissent le commerce mondial.

La réunion d’annonces des contributions du Cadre Intégré Renforcé (CIR) placée sous le thème ” Investir dans le commerce dans les PMA”  regroupait les représentants des donateurs du CIR, ceux des pays  bénéficiaires (PMA) et de nombreuses institutions et agences internationales.

Le second point fut “ le soutien au Cadre Intégré renouvelé des donateurs et les annonces de contributions financières “.  A ce niveau, des pays et pas des moindres de la communauté des donateurs comme le Royaume Uni (11 millions de dollars) , la Norvège , l’Arabie Saoudite ont réitéré leur soutien au programme et fait des annonces de contributions financières.

Mme Bernadette Legzim-Balouki, ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé représente le Togo. 

Avant l’ouverture des travaux, la ministre Bernadette Legzim-Balouki est intervenue à une conférence-débat de haut niveau consacrée à l’investissement dans le commerce des pays les moins avancés. Elle en a profité pour éclairer les participants sur les réformes mise en œuvre par le gouvernement du Togo dans l’optique de l’amélioration du climat des affaires dans son pays. Elle a particulièrement mis l’accent sur la simplification des procédures de création des entreprises, la création d’un guichet unique du commerce extérieur, le respect des normes de qualité et la promotion des activités de transformation.

Il faut souligner que le programme Cade Intégré a démarré au Togo en 2008.  Grace à ce programme, les exportations de la filière soja ont connu une croissance exponentielle ces dernières années. La production est estimée à 30 000 Tonnes en 2016 avec une prévision de 50 000 tonnes en 2017.

Lu 721 fois Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 12:26

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL