Economie

Côte d’Ivoire : 107 millions € de la BAD pour financer trois projets agricoles

Côte d’Ivoire : 107 millions € de la BAD pour financer trois projets agricoles

17 février 2017
La Banque africaine de développement (BAD) et la Côte d’Ivoire ont signé, mardi 14 février 2017 à Abidjan, 107 millions d’euros (70 milliards FCFA) d’accords de financement. Ce, en faveur…
Burkina Faso: 5,4 millions de dollars EU de la BAD, pour développer la chaîne de valeur de l’anacarde

Burkina Faso: 5,4 millions de dollars EU de la BAD, pour développer la chaîne de valeur de l’anacarde

17 février 2017
Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, un prêt et un don d’un montant total de 5,4 millions de dollars EU, pour financer…
OTR : 568 milliards FCFA en 2016, cap désormais sur 625 milliards en 2017 !

OTR : 568 milliards FCFA en 2016, cap désormais sur 625 milliards en 2017 !

17 février 2017
L’Office Togolais des Recettes (OTR) a mobilisé 568,5 milliards de francs CFA en 2016 pour l’Etat togolais à la différence près de 1% ses objectifs.
ADJUDICATION DE BONS DU TRESOR DE COTE D'IVOIRE DU 15 FEVRIER 2017

ADJUDICATION DE BONS DU TRESOR DE COTE D'IVOIRE DU 15 FEVRIER 2017

16 février 2017
L’Agence UMOA-Titres (AUT), en collaboration avec la Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), a organisé à la demande de la Direction Générale du Trésor et de la…
Bons du Trésor du Burkina du 14/02/2017

Bons du Trésor du Burkina du 14/02/2017

15 février 2017
L’Agence UMOA-Titres (AUT), en collaboration avec la Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), a organisé le mardi 14 février 2017, à la demande de la Direction Générale…
La BOAD  octroie un prêt de 25 milliards  de F CFA  à la Société Nationale d’Electricité du Sénégal

La BOAD octroie un prêt de 25 milliards de F CFA à la Société Nationale d’Electricité du Sénégal

7 février 2017
Messieurs Christian ADOVELANDE, Président de la Banque ouest- africaine de développement (BOAD), et Mouhamadou Makhtar CISSE, Directeur Général de la Société Nationale d’Electricité du Sénégal, ont signé ce 7 février…
Fonds mondial : Encore un appui de 38 milliards de FCFA au Togo

Fonds mondial : Encore un appui de 38 milliards de FCFA au Togo

3 février 2017
Le fonds mondial a accordé au Togo une somme de près de 38 milliards de FCFA pour lutter contre le sida, la tuberculose et le paludisme.
Sécurité et sureté maritimes : La Charte de Lomé compte désormais 32 pays signataires dont le Sénégal

Sécurité et sureté maritimes : La Charte de Lomé compte désormais 32 pays signataires dont le Sénégal

2 février 2017
L’Union africaine a adopté le 15 octobre 2016 une charte sur la sécurité et la sureté maritimes pour lutter contre la piraterie et la pêche illégale. 31 pays africains sur 54…
Tronçon Lomé-Ouagadougou : 4,4 milliards de Fcfa injectés par la BOAD et la BIDC

Tronçon Lomé-Ouagadougou : 4,4 milliards de Fcfa injectés par la BOAD et la BIDC

31 janvier 2017
La Banque ouest-africaine pour le développement (BOAD) et la Banque d’investissement et de développement de la communauté des Etats de l’Afrique de l’ouest (BIDC) ont cofinancé avec le Togo les…
Banque Mondiale : Un nouveau cadre de partenariat (2017-2020) avec le Togo estimé à 350 millions de dollars US

Banque Mondiale : Un nouveau cadre de partenariat (2017-2020) avec le Togo estimé à 350 millions de dollars US

30 janvier 2017
La Banque mondiale vient de mettre à disposition du gouvernement togolais ce 30 janvier une enveloppe de 350 millions de dollars US pour soutenir le nouveau cadre de partenariat couvrant…
Banque Mondiale : Un nouveau cadre de Partenariat en préparation avec le gouvernement togolais

Banque Mondiale : Un nouveau cadre de Partenariat en préparation avec le gouvernement togolais

27 janvier 2017
La Banque Mondiale est l’un des partenaires financiers du Togo dans le financement des projets de développement depuis le réengagement de l’institution financière avec le Togo en 2008. En 2016,…
Togo:Une nouvelle hausse des produits à la pompe

Togo:Une nouvelle hausse des produits à la pompe

26 janvier 2017
Les prix du carburant augmenteront à la pompe dès ce vendredi 27 janvier, selon un arrêté interministériel (ministère de l’Economie et des Finances, du commerce, de l'industrie, de la promotion…
Le Togo, plus près que jamais du Threshold

Le Togo, plus près que jamais du Threshold

25 janvier 2017
Fin de mission pour l'équipe chargée de la formulation du programme Threshold du MCC venue à Lomé depuis le 15 janvier. Le Togo obtient d'elle un satisfecit.
La BCEAO invite les populations à plus de vigilance contre les fausses rumeurs

La BCEAO invite les populations à plus de vigilance contre les fausses rumeurs

24 janvier 2017
Depuis le 22 janvier 2017 circulent des informations sur les réseaux sociaux de probables faux numéros de série sur les billets de 10 000 F CFA et 5 000 F…
UMOA-Titres/Bons du Trésor de Côte d'Ivoire du 24/01/2017

UMOA-Titres/Bons du Trésor de Côte d'Ivoire du 24/01/2017

21 janvier 2017
L'Agence UMOA-Titres, informe de la note de pré-émission de l’émission de Bons du Trésor de Côte d’Ivoire du 24 janvier 2017,   Référence:  N°03/2017 du 24/01/2017 Type d'émission:  Adjudication Dépôt…
MCC : Le Togo demeure dans la course vers le COMPACT

MCC : Le Togo demeure dans la course vers le COMPACT

20 janvier 2017
Le Togo est le seul pays rééligible cette année au threshold car ayant gardé une trajectoire à la hausse et validé pour la première fois l'indicateur corruption...c'est dire que d'autres…
Le PUDC lance la phase de la réhabilitation des infrastructures scolaires et de santé à 44 milliards FCFA

Le PUDC lance la phase de la réhabilitation des infrastructures scolaires et de santé à 44 milliards FCFA

19 janvier 2017
Le gouvernement place l’année 2017 sous le signe des investissements sociaux. Le chef de l’Etat, en est conscient des réalités misérables qui polluent le pays ; « L’écho de vos préoccupations exprimées…
FMI : Le Togo bénéficie d’un montant de 238 millions de dollars pour la gestion de sa dette publique

FMI : Le Togo bénéficie d’un montant de 238 millions de dollars pour la gestion de sa dette publique

18 janvier 2017
Dans les 5 ans à venir, le gouvernement est tenu à des dépenses judicieuses et au financement strict des grands travaux compte tenu de la dette élevée du Togo. Selon…
Mali: La BAD accorde de prêts pour financer le projet d’assainissement de la ville de Bamako

Mali: La BAD accorde de prêts pour financer le projet d’assainissement de la ville de Bamako

14 janvier 2017
Le Ministre de l’économie et des finances du Mali, Boubou Cissé et le Directeur général de la Banque africaine de développement (BAD) en charge de l’Afrique de l’Ouest, Janvier Litse,…
Gabon:La BAD approuve un prêt de 200 millions d'euros pour soutenir le programme de réforme

Gabon:La BAD approuve un prêt de 200 millions d'euros pour soutenir le programme de réforme

11 janvier 2017
Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 11 janvier 2017, un prêt de 200 millions d'euros au Gabon, pour soutenir le Programme d'appui aux…
L'ANC aboie, le gouvernement passe.

L'ANC aboie, le gouvernement passe.

28 décembre 2016
L'assemblée nationale a voté mardi la loi de finances gestion 2017. Le budget de l'Etat togolais en 2017 sera de 1.227,4 milliards. L'ANC trouve quelque peu incongru cette loi de…
Le ministère du commerce rassure, le lait peack est bon!

Le ministère du commerce rassure, le lait peack est bon!

24 décembre 2016
Il y a quelques semaines, des médias ont fait échos d‘un lait Peak qui abonde sur le marché togolais, provoquant quelques soucis auprès des consommateurs!
Entretien routier au Togo: 13,5 milliards FCFA à mobiliser en 2017

Entretien routier au Togo: 13,5 milliards FCFA à mobiliser en 2017

23 décembre 2016
Le Togo à l’instar des autres pays de l’UEMOA a le besoin de développement des infrastructures aussi bien routières, ferroviaires, aériennes que maritimes, indispensables à l’accroissement des échanges intra-communautaires, qui…
Encore 4 ans à la tête de la CCIT pour Meba Germain

Encore 4 ans à la tête de la CCIT pour Meba Germain

23 décembre 2016
  Les opérateurs économiques des 5régions ont fait de nouveau confiance à Germain Essouhouna Meba, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), pour un mandat…
La BAD lance la formation des jeunes en entreprenariat : «Agripreneur à zéro franc »

La BAD lance la formation des jeunes en entreprenariat : «Agripreneur à zéro franc »

20 décembre 2016
Le 20 décembre 2016: Dans le cadre de sa stratégie pour L’Emploi des Jeunes en Afrique (SEJA), la Banque Africaine de Développement (BAD) a lancé à Abidjan,  une formation de…
Noël et le nouvel an se préparent à la quinzaine de Lomé

Noël et le nouvel an se préparent à la quinzaine de Lomé

20 décembre 2016
Quelques jours après la fermeture des portes de la 13è foire internationale de Lomé, la 32e grande Quinzaine commerciale de Lomé a pris la relève depuis le 19 décembre en…
Route Lomé – Cotonou : la BAD débloque 40,8 millions de dollars

Route Lomé – Cotonou : la BAD débloque 40,8 millions de dollars

20 décembre 2016
Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé ce 20 décembre un don et un prêt de 40,8 millions de dollars EU, au Togo et au…
La dividende démographique du Togo décryptée

La dividende démographique du Togo décryptée

18 décembre 2016
Le ministère de l'économie, des finances et de la planification du développement en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a organisé le 16 décembre 2016…
Les ministres du commerce de la CEDEAO face aux défis de la mondialisation

Les ministres du commerce de la CEDEAO face aux défis de la mondialisation

7 décembre 2016
 « Face aux nombreux défis de la mondialisation, plusieurs regroupements régionaux s’organisent pour conjuguer leurs efforts en matière de stratégies commerciales afin de parvenir à des résultats satisfaisants aussi bien sur…
L’Egypte en redemande.

L’Egypte en redemande.

7 décembre 2016
L’année prochaine se déroulera au Centre togolais des expositions et foires (CETFE) de Lomé, un salon exclusivement réservé aux opérateurs économiques égyptiens.

La croissance économique en Afrique subsaharienne est en train de rebondir en 2017, après avoir enregistré en 2016, son niveau le plus bas depuis plus de deux décennies. Telles sont les conclusions de la nouvelle édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines publié ce 19 avril à Washington.

croissance

 

La région montre des signes de reprise et la croissance devrait y atteindre 2,6 % en 2017. Cette reprise reste néanmoins faible, et la croissance économique ne devrait se situer que légèrement au-dessus de la croissance démographique, soit un rythme qui entrave les efforts en faveur de l’emploi et de la réduction de la pauvreté.

Le Nigéria, l’Afrique du Sud et l’Angola, les principales économies du continent, enregistrent un rebond après le ralentissement brutal de 2016, mais ce redressement est lent en raison d’un ajustement insuffisant par rapport à la baisse des prix des matières premières et à l’incertitude des politiques. En outre, plusieurs pays exportateurs de pétrole de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) sont confrontés à des difficultés économiques.

Selon les dernières données, sept pays (Côte d’Ivoire, Éthiopie, Kenya, Mali, Rwanda, Sénégal et Tanzanie) continuent de montrer une résilience économique, aidés en cela par la demande intérieure. Ces pays ont affiché des taux de croissance annuels supérieurs à 5,4 % entre 2015 et 2017, concentrent près de 27 % de la population de la région et représentent 13 % de son PIB total.

Les perspectives économiques mondiales s’améliorent et devraient favoriser la reprise dans la région. Il ressort du rapport Africa’s Pulse que la croissance globale du continent devrait passer à 3,2 % en 2018 et à 3,5 % en 2019, reflétant ainsi la reprise dans les principales puissances économiques. La croissance demeurera atone dans les pays exportateurs de pétrole, alors qu’elle devrait repartir modestement dans les pays exportateurs de métaux. La croissance du PIB dans les pays dont les économies sont moins tributaires des matières premières devrait rester forte, soutenue par les investissements dans les infrastructures, des secteurs de services résilients et le redressement de la production agricole. C’est notamment le cas en Éthiopie, au Sénégal et en Tanzanie.

Les risques associés à ces perspectives régionales tiennent au durcissement plus important que prévu des conditions de financement sur les marchés mondiaux, à une amélioration moins franche des prix des matières premières et à une montée du protectionnisme. Sur le plan intérieur, les risques pour la reprise actuelle sont liés au rythme inadéquat des réformes, à l'accroissement des menaces de sécurité et à un climat d’incertitude politique avant les élections dans certains pays.

« Alors que les pays procèdent à des ajustements budgétaires, nous devons protéger les conditions propices à l’investissement afin que les pays d’Afrique subsaharienne connaissent une reprise plus forte », explique Albert G. Zeufack, économiste en chef de la Banque mondiale pour la région Afrique. « Nous devons mettre en œuvre des réformes qui augmentent la productivité des travailleurs africains et créer un environnement macroéconomique stable. Des emplois plus productifs et de meilleure qualité contribuent à lutter contre la pauvreté sur le continent. »

Le ralentissement de la croissance économique intervient à un moment où le continent doit impérativement entreprendre des réformes pour stimuler l’investissement et s’attaquer à la pauvreté. Les pays doivent également engager des dépenses indispensables pour le développement tout en évitant d’accroître leur dette à des niveaux insoutenables.

Dans ce contexte, la promotion des investissements publics et privés, notamment dans les infrastructures, est une priorité. La région a enregistré un recul de la croissance des investissements, de près de 8 % en 2014 à 0,6 % en 2015. Le rapport Africa’s Pulse consacre une section spéciale à l’analyse des performances de la région en matière d’infrastructure dans divers secteurs. Cette section révèle des progrès spectaculaires sur le plan de la quantité et de la qualité des télécommunications, qui contrastent avec des retards persistants dans la production de l’électricité et l’accès.

« Avec des taux de pauvreté qui restent élevés, il est impératif de renouer avec la dynamique de croissance », prévient Punam Chuhan-Pole, économiste principal à la Banque mondiale et auteur du rapport. « La croissance doit être plus inclusive et nécessitera de s’attaquer au ralentissement de l’investissement et aux coûts logistiques élevés des échanges qui nuisent à la compétitivité. »

Dans l’ensemble, le rapport appelle à la mise en œuvre urgente de réformes visant à améliorer les institutions qui promeuvent la croissance du secteur privé, développer les marchés financiers locaux, améliorer les infrastructures et renforcer la mobilisation des ressources intérieures.