Super User

Super User

Pour sa nouvelle campagne cotonnière, le Togo pourrait atteindre une production de 140 000 tonnes.

Trois malades du sida en Gambie qui affirment avoir servi de cobayes aux prétendus traitements de l'ex-président Yahya Jammeh le poursuivent en justice, a-t-on appris auprès de leurs avocats.

Le Groupe de la Banque africaine de développement a établi un nouveau fonds, le Fonds fiduciaire Rockefeller, doté de 3 millions de dollars américains (EU), dans le cadre d’un effort conjoint avec la Fondation Rockefeller pour contribuer à propulser la transformation de l’Afrique.

Les concours de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) au profit de l’inclusion financière dans les huit pays de l’UEMOA « s’établissent à environ 475 milliards de Fcfa dont 300 milliards en faveur des institutions financières ou assimilées et 175 milliards pour le développement d’infrastructures de téléphonie mobile permettant un accès plus aisé des populations au Mobile Banking ».

Lentement mais surement, le programme de volontariat d’engagement citoyen (VEC) démarré depuis 2015 fait son petit bonhomme de chemin.

Le 26 avril 2016, les travaux de la Constructiondu 4e Lac ont été lancés par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

 Lomé accueille la 107ème Session du Conseil des Ministres ACP et 43ème Session du Conseil des Ministres ACP-UE du 27 mai au 1er juin 2018. Plus de 600 délégués venus de 79 pays des ACP dont (48 d’Afrique subsaharienne), (16 des Caraïbes), (15 du Pacifique) et 28 de l’UE sont à Lomé.

L'objectif visé est de travailler ensemble pour améliorer cette coopération dans l’intérêt des générations futures.

"Comme vous le voyez, l’avenir des relations ACP-UE post 2020, passe par Lomé. Ces genres de discussions entre plusieurs partenaires ne sont souvent pas des plus faciles, mais nous restons optimistes car l’union sacrée des ACP serait un atout pour nous", a expliqué Prof Robert Dussey,Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l'Intégration Africaine du Togo.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES, DE LA COOPÉRATION ET DE L'INTEGRATION AFRICAINE


Les travaux de la 107ème Session du Conseil des Ministres des ACP ont pris fin cet après-midi à Lomé à la veille de l'ouverture de la 43ème session du Conseil des Ministres ACP-UE avec l'adoption du mandat de négociations Post-Cotonou. Le Togo qui a été désigné pour présider le groupe central de négociation ACP s'est vu officiellement remis le mandat de négociation Post-Cotonou. C’est le Prof. Robert DUSSEY, Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine, qui a reçu au nom du Chef de l’État S. E. M. Faure ESSOZIMNA GNASSINGBÉ, Président de la République Togolaise, Président en exercice de la CEDEAO, des mains de Madame Kamina JOHNSON SMITH, Ministre des Affaires Étrangères de la Jamaïque, Présidente du Conseil des Ministres ACP ledit mandat.
Il convient de rappeler que le groupe central de négociation (GCN) se compose comme suit :


1.TOGO (présidence), représenté par Professeur Robert DUSSEY
2. GUYANE, représenté par Honorable Carl GREENIDGE
3. JAMAÏQUE, représenté par Honorable le Sénateur Kamina JOHNSON SMITH
4. PAPOUASIE NOUVELLE GUINÉE, représenté par Honorable Pato RIMBINK
5. SAMOA, représenté par Honorable Fiame NOAMI MATAAFA
6. CAMEROUN, représenté par Honorable Alamine OUSMANE
7. TCHAD, représenté par Honorable Dr. Issa DOUBRAGNE
8. ÉTHIOPIE, représenté par Honorable Dr. Abraham TEKETSE
9. KENYA, représenté par Dr. Julius MUIA
10. NAMIBIE, représenté par Honorable Tweya TJEKERO
11. LESOTHO, représenté par Honorable Majoro MOEKETSI
12. NIGERIA, représenté par Monsieur Ogudanya ADEKUNLE.


Dans la foulée, le groupe central de négociation présidé par le négociateur en chef Prof. Robert DUSSEY, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine du Togo, a tenu une première réunion de concertation à Lomé sur la conduite des négociations avec l'Union Européenne, principal partenaire du Groupe ACP. Les négociations pour le Post-Cotonou commencent le mois d’août 2018.

COMMUNIQUE SANCTIONNANT LE CONSEIL DES MINISTRESDU MERCREDI LE 30 MAI 2018

Ne dit-on pas souvent « Un problème qui ne trouve pas de solution, c’est que la problématique est mal posée ? ». Voilà ce qu’on pourrait dire de la crise togolaise qui sévit depuis Août 2017 et dont aucune personne n’arrive à trouver une porte de sortie.

Afin de réduire le taux de chômage des jeunes à l’horizon 2020, le gouvernement a initié le projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP).

Page 9 sur 101