Autres

Autres (196)

Le Conseil d'administration du Groupe la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le vendredi 3 novembre 2017, un prêt de 122 millions d’euros à la Tunisie, destiné à financer la deuxième phase du Programme d’appui au développement régional inclusif (PADRI-II). La BAD avait déjà financé la première phase de ce programme en 2016.

La Guinée, la Mauritanie, le Sénégal et les Seychelles ont saisi le secrétariat de l’Initiative pour la transparence des pêches (Fisheries Transparency Initiative, FiTI) de leur volonté d’y adhérer.

Le président de l’Union Africaine Alpha Condé et le président en exercice de la CEDEAO Faure Gnassingbé étaient le 1er novembre au Libéria pour appeler la classe politique au calme suite à la décision de la Cour Suprême de suspendre le processus électoral.

La Section des infrastructures et de l’industrialisation de la Division de l’intégration régionale et du commerce de la Commission économique pour l’Afrique (CEA) organise une réunion du groupe d’experts le mardi 31 octobre 2017. Ladite réunion a pour objectif d’examiner et de valider le rapport sur la « Promotion du développement des infrastructures pour l’industrialisation de l’Afrique ».

Un accueil chaleureux, solennel et haut en couleur a été réservé le 25 octobre à Son Altesse Royale la Princesse Astrid de Belgique à l’occasion de sa visite de travail et de courtoisie au siège de la Banque africaine de Développement (BAD) à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Faure Gnassingbé, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Alassane Ouattara, président de la Côte d’Ivoire, Nana Akufo-Addo du Ghana et Muhammadu Buhari du Nigeria, se sont retrouvés ce mardi 24 octobre dans la capitale du Niger, Niamey, chez leur homologue Mahamadou Issoufou, placé par ses pairs à la tête de la Coordination de la coopération monétaire pour l’effectivité d’une monnaie unique de la CEDEAO.

« Je suis fier, en tant que gouverneur de l'Iowa, de proclamer monsieur Akinwumi Adesina lauréat du Prix mondial de l'alimentation 2017 ! ».

Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, exhorte à prendre de toute urgence des mesures contre l’aggravation de la crise de la malnutrition dans le monde.

La Banque africaine de développement (BAD) a appelé à un soutien mondial pour les jeunes agriculteurs et “agripreneurs” africains, soulignant que l'agro-industrie est la solution à l'emploi des jeunes sur le continent.

« L’Afrique tient dans la main la clé pour nourrir les neuf milliards de personnes que comptera cette planète d’ici à 2050 », a affirmé lundi 17 octobre 2017, à Des Moines, aux Etats-Unis, M. Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement et lauréat 2017 du Prix mondial de l’alimentation, lors de sa conférence Norman Borlaug prononcée à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation.

Page 10 sur 14