Autres

Autres (275)

lundi, 30 avril 2018 10:21

Diplomatie : Faure Gnassingbé à Qatar

Écrit par

Le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé séjourne à Doha la capitale du Qatar pour une visite de travail et d’amitié.

En 2019, le groupe hôtelier Onomo sera opérationnel au Cameroun (Douala) avant la CAN 2019.

Ecobank Transnational Incorporated, Attijariwafa bank, Banque Centrale Populaire et BMCE Bank, le groupe sud-africain Standard Bank, le groupe nigérian Guaranty Trust Bank (GTB) sont quelques des 12 banques panafricaines sur les marchés financiers, et ayant publié leurs résultats annuels ont affiché des performances plutôt remarquables au cours de l’année 2017.

Vera Songwe, la Secrétaire Exécutive de la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) a rendu un vibrant hommage au Professeur Adebayo Adedeji, Secrétaire exécutif de la CEA de 1975 à 1991, décédé le 25 avril dernier.

Pour la deuxième fois sur le continent africain, se dérouleront les Assemblées annuelles de la Banque Mondiale (BM) et du Fonds Monétaire International (FMI). Le pays hôte sera le Maroc en 2021, plus précisément dans la ville de Marrakech a annoncé le 24 avril le Ministère marocain de l’Economie et des Finances.

Le gouvernement du Burkina Faso, apporte un financement à la filière coton d’une valeur de 14,614 milliards FCFA.

La rapidité des avancées technologiques offre aux économies émergentes et en développement une occasion unique de croître plus rapidement et d’atteindre des niveaux de prospérité plus élevés.

En dépit de perspectives de croissance vigoureuse à court terme, il sera difficile pour les pays en développement de maintenir leur rythme de progression et de parvenir à une croissance durable et solidaire face aux changements structurels de l’économie mondiale.

Selon un rapport publié par la Banque mondiale en Avril, le Nigeria est le pays d’Afrique subsaharienne qui a reçu le plus de fonds envoyés par les migrants en 2017.

Suite à la mise en garde à vue de son Président, le Groupe Bolloré a, dans un communiqué rendu ce jour, réfuté les soupçons de corruption à l’encontre de sa filiale de l’époque SDV Afrique. « Le Groupe Bolloré dément formellement que sa filiale de l’époque SDV Afrique ait commis des irrégularités. Les prestations relatives à ces facturations ont été réalisées en toute transparence », peut-on lire dans le communiqué. 

Page 10 sur 20