Société

Société (366)

Le chef de l'Etat togolais Faure Gnassingbé a reçu les présidents des Assemblées nationales de Madagascar, de la Guinée Bissau et du Mali.

Le Grand marché de Lomé a été à nouveau aux alentours de 13 heures, le théâtre d’un braquage à mains armées. Alors que l’on croyait à un braquage d’Ecobank-Togo comme il est de leur habitude, ces malfaiteurs se sont pris plutôt aux commerçants de Dubaï qui détenaient une importante somme d’argent. Dans les échanges, les forces de l’ordre et de sécurité ont réussi à abattre deux (2) braqueurs.

Selon les informations, ils seraient six (6) braqueurs sur trois (3) motos à mains armées de kalachnikovs à tirer en l’air dans la ruelle menant Ecobank à la pharmacie Populaire pour créer dans un premier temps la panique au sein de la population avant leur opération faisant plusieurs blessés dans les rangs des passants.

Aussitôt alertés, les forces de l’ordre et de sécurité ont neutralisé deux (2) sur les six (6) braqueurs.

Le reste de ce gang dans leur fuite ont encore tiré des coups de feu à la frontière Togo-Ghana faisant des blessés.

« Ce fut chaud parce qu’en une fraction de secondes, j’ai cru ma dernière heure arrivée. Nous étions exposés en plaine messe de midi sur l’esplanade de la cathédrale. Le Curé a dû interrompre la messe suite aux coups de feu et nous sommes précipités vers le presbytère car la cathédrale est en réfection actuellement », rapporte un Agent d’Ecobank.

Ce n’est pas la première fois que le Grand marché est pris d’assaut par des braqueurs. Mais les cibles sont différentes, soit c’est une banque qui est attaquée, une personne ou une voiture avec à bord une somme colossale.

C’est le lieu pour les forces de sécurité et de l’ordre d’être vigilantes et parer à ces actes de banditisme !

La rentrée scolaire est effective sur l’étendue du territoire togolais ce lundi 02 Octobre comme l’avait annoncé le gouvernement de Klassou Sélom.

Le 12 Février 2015, la communauté du village de Moretan, une localité enclavée située dans la préfecture de l’Est-mono exprimait le besoin d’être équipée d’un Centre médico-social (CMS).

Pendant que d’autres pays protègent leurs faunes et font prospérer leur tourisme, les hippopotames et les éléphants sont en voie d’extinction au Togo. Le commerce illicite de l’ivoire et des dents d’hippopotames prend de l’ampleur. Des réseaux de trafiquants font tout pour passer par les mailles grâce à la corruption, et malgré les efforts d’EAGLE-Togo qui accompagne les autorités pour que les textes sur la protection des espèces protégées soient appliqués.

L’Allemagne a financé d’un montant de 11 Millions d’Euros (plus de 7 Milliards de Francs CFA) le « Programme de Renforcement du Système Sanitaire Santé Reproduction des Droits Sexuels (SRDS)» ce mardi 26 septembre à Lomé.

Les prix des produits pétroliers à la pompe, après une hausse en février dernier, connaitront au Togo une baisse à partir de demain 26 septembre.

L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) est à Lomé du 25 au 27 septembre pour analyser et valider le programme d’activités 2018.

Le gouvernement et ses partenaires conscients que le paludisme est la première cause de mortalité des moins de (05) cinq ans en Afrique, ont lancé la 3è édition de la campagne de distribution des Moustiquaires Imprégnées  de Longue Durée d’Action (MILDA) dans la ville de Notsè (92 km de Lomé) ce jeudi.

En commun accord avec les syndicalistes, le gouvernement vient de repousser la rentrée académique 2017-2018 préalablement prévue le 25 septembre au 02 octobre prochain.

Page 22 sur 27