Culture

Culture (11)

Invitée d'honneur de la mairie de la ville de Cusset près de Vichy, mademoiselle Adomayakpo Dédévi Cornelia a valablement  représenté le comité national miss Togo à la soirée d'élection de Miss et Mister Cusset 2018, samedi dernier, organisée par l'association l'Union des Commerçants et Artisans de Cusset (UCAC) en partenariat avec la Ville de Cusset.

L’appel à projet pour le concours d’art numérique « Africa Artbox  Award » s’est ouvert le 20 juin 2017 dernier.

Almeida Kokoé Mawubedzro Balbina, miss 2016 au Togo a désormais sa successeuse.

L’apothéose des manifestations de la première édition de la fête traditionnelle « Dunenyo za » regroupant trois (3) cantons à savoir Bè, Aflao et Agoènyivé du Grand Lomé a lieu le 20 Aout sur l’aire de jeu de bas-fond du Collège Saint-Joseph en grand pompe. Plusieurs personnes ont rehaussé de leur présence à cette cérémonie qui a « tenu toutes ses promesses », selon les organisateurs.

« Le gouvernement organise un hommage en l’honneur des artistes humoristes qui ont perdu leur vie suite au tragique accident survenu le 23 juillet dernier à Caza kopé (Pref. Blitta) », a annoncé ce jeudi un communiqué du gouvernement.

Mlle Kankoue Aho Kokoè Brenda, est depuis le 29 juillet, Miss super régionale Lomé. Mlles Adomayakpo Dédévi Cornelia et Mortant Sossi Eméline sont respectivement les première et deuxième dauphines.

vendredi, 28 juillet 2017 21:48

Transparence fiscale : NUDZONULA joue la transparence

Écrit par

Le projet d’éducation à la transparence fiscale et à la culture de la responsabilité dénommée «NUDZONULA POUR LA TRANSPARENCE» a été officiellement lancé à Lomé le 28 juillet 2017.

Les luttes Evala en pays kabye ont débuté depuis le 15 juillet en présence du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé

De 1994 à aujourd’hui, 22 jeunes filles togolaises ont porté la couronne de Miss Togo. Balbina Kokoè d’Almeida, la dernière rendra sa couronne à la nouvelle qui séduira le public et les membres du Jury parmi les 20 candidates au soir du 26 Août 2017, une soirée « pas comme les autres ».

Les communautés Bè, Aflao et Agoènyivé, dont leurs aïeux ont fondé la ville de Lomé au début du XVIIème siècle qui deviendra plus tard la capitale du Togo après Baguida et Aného ont désormais leur propre fête traditionnelle dénommée « Dunenyo Za ». La première édition de cette fête a été officiellement lancée ce jeudi à Lomé. Elle débutera du 10 au 19 Août 2017 sur le terrain du Bas-fond du Collège Saint-Joseph de Lomé.