Société

Société (108)

Ils sont au total dix-sept Chefs d’Etat  à participer ce 15 octobre à la session extraordinaire de l’Union Africaine sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique organisée à leur intention.Idriss
 

Les 20 chefs d’Etat, ainsi que les vice-présidents et chefs de gouvernement ont par sursaut de patriotisme continental adopté et signé la « Charte maritime africaine de Lomé ».ua

horizon news (15/010/216, Lomé): Face à une vingtaine de Chefs d’Etat, et de Gouvernement africains présents à Lomé dans le cadre du sommet extraordinaire de l’Union africaine sur la, sécurité et la sureté maritimes, et le développement en Afrique, le président Faure Gnassingbé face à ses pairs à exhorter le continent à une mobilisation conte les ennemis de la mer et océan en Afrique !

Le gouvernement togolais s’investit dans la lutte contre les effets du changement climatique. Un effort qui vient d’être couronné ce vendredi par la signature entre le Togo et l’Union européenne d’une convention de financement de 10 millions d’euros destiné à lutter contre les changements climatiques.

L’Ecole maritime du Togo (EMARITO) a signé, ce 13 octobre à Lomé, un protocole de coopération avec l’Institut méditerranéenne de formation aux métiers de la mer.

horizon news (13/10/2016, Lomé): Lomé accueille, du 10 au 15 octobre prochains, le Sommet sur la sûreté et la sécurité maritimes et le développement en Afrique. Les décisions et engagements qui seront pris à l’issue de cette rencontrecontinentale seront inscrits dans un document dénommé ‘’Charte de Lomé’

jasema1

Le 17 octobre a été retenue pour attirer chaque année l’attention du monde entier sur la lutte contre la pauvreté et la nécessité de promouvoir une prospérité mieux partagée. La toute première manifestation de cette « Journée internationale des Nations Unies pour l’élimination de la pauvreté » (END POVERTY DAY) s’est déroulée en 2015 à Accra, et a été un moment important de ralliement mondial pour la lutte contre la pauvreté.

C'était en présence de Jim Yong Kim président du Groupe de la Banque mondiale.

END POVERTY DAY sera célébrée une fois encore cette année. Pour la Région Afrique du Groupe de la Banque mondiale, l’accent sera mis sur la contribution de l’agriculture à la réduction de la pauvreté. A cet effet, notre bureau, en collaboration avec le Projet d’Appui au Secteur Agricole –PASA (financé par la Banque mondiale), se propose d’organiser « Une Journée avec la Presse », mettre en exergue les efforts du Togo dans le domaine de l’agriculture. Il s’agit notamment de faire ressortir les progrès accomplis dans le cadre du PASA et de discuter des défis persistants qu’il faudrait lever pour que l’agriculture puisse contribuer davantage à réduire la pauvreté au Togo.

 

Il est donc prévu une « Journée avec la Presse » pour visiter une ferme d’élevage commercial (à Agbelouvé) et une tontine de producteurs de riz (à Notsé). Cette visite de terrain permettra aux journalistes impliqués de voir les réalisations du projet, d’échanger avec les bénéficiaires sur les succès qu’ils ont pu avoir et d’apprécier l’impact des actions du projet sur leurs conditions de vie.

 

La deuxième partie de la journée sera la participation à une vidéoconférence de lancement d’un rapport que la Banque mondiale a préparé sur « l’agriculture et la lutte contre la pauvreté ». Une dizaine de pays (dont le Togo) participeront au lancement de ce rapport.

 

 Evénements pour récolter des fonds, mouvements de soutien aux femmes touchées par un cancer du sein, informations sur la maladie : le mois d’octobre est celui de la sensibilisation au cancer du sein. Le ministère de la Santé, ambitionne de sensibiliser les femmes sur les risques et de les inciter à effectuer un dépistage précoce.

mercredi, 12 octobre 2016 09:46

La Charte de Lomé, fin prête pour adoption

Écrit par
Horizon news (12/10/2016/,Lomé): Les ambassadeurs africains accrédités auprès de la Commission de l’Union Africaine réunis au sein du COREP (Comité des Représentants permanents) ont procédé, mardi, à l’adoption du projet de Charte sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement.
Les discussions auraient été houleuses. Mais au finish, le projet de Charte qui constitue la pierre angulaire du sommet extraordinaire des Chefs d’État et de gouvernements de l’Union Africaine sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique a été adopté par le COREP de l’Union Africaine.
Selon le président de l’institution, SEM. Chérif Mahamat Zene,  « Beaucoup d’États membres ont estimé qu’il y a des aspects qui ne sont pas couverts dans ce texte notamment en ce qui concerne le commerce, les infrastructures et le développement économique ».
 
Ce projet de Charte, selon lui était sujet à deux tendances, «certains estimant que le texte n’était pas encore bien achevé pour être adopté ».
 
« Mais, poursuit-il, nous avons fait de notre mieux pour qu’il y ait un consensus autour du fait qu’il n’y a pas de texte parfait et que tout texte est perfectible. C’est pourquoi nous avons estimé que la Charte peut être soumise à l’adoption et à la signature de la conférence et que les questions qui ne sont pas couvertes ou insuffisamment couvertes pourraient faire l’objet de réunions de ministres sectoriels concernées ultérieurement et que les conclusions de ces réunions pourraient être soumises à l’appropriation d’un prochain sommet de l’UA afin d’être transformées en annexe ou protocole additionnel faisant partie intégrante de la charte ».
 
Le projet de Charte donc sera transmis au Conseil Exécutif de l’Union Africaine. Après cela, il sera soumis à la Conférence des Chefs d’État et de gouvernement pour adoption et signature.
 

Ghislain A-K

Horizon news (11/10/16, Lomé) :

En lieu et place du Chef de l’Etat, Klassou Sélom, le Premier Ministre togolais a ouvert le sommet sur la sécurité et la sureté maritimes, et le développement en Afrique. Durant, 6 jours les experts du monde entier échangeront sur la problématique de l’insécurité maritime surtout dans le golfe de guinée long de 6000 Km.

Page 8 sur 8