Politique

Politique (166)

Prière, cultes et messe auront lieu en cette fin de semaine pour remettre à Dieu le dialogue inter-togolais du 15 février prochain. Le projet émane de la Coalition des partis politiques de l’opposition.

Agbéyomé Kodjo, l’ancien Premier ministre, président de l’assemblée nationale, actuel président du parti de l'opposition Organisation pour bâtir dans l'union un Togo solidaire (OBUTS) a exhorté mardi tous les acteurs politiques togolais à un dialogue inclufif prévu pour le 15 février prochain par les facilitateurs de la crise togolaise.

Alors que le dialogue inter togolais est annoncé pour le 15 février prochain, l’opposition togolaise ne semble pas d’avis avec la recommandation de suspension des manifestations de rues voulue par les émissaires des présidents ghanéen et guinéen.

Les togolais peuvent pousser un ouf de soulagement pour un dialogue annoncé par le gouvernement depuis le 06 novembre 2017 afin de trouver une issue favorable à la crise politique amorcée depuis le 19 Aout?

Le dialogue inter-togolais pourrait démarrer le 15 février prochain.

vendredi, 02 février 2018 13:17

Politique : une pause pour sauter…

Écrit par

La série des marches de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise, qui manifestent depuis quelques mois, se poursuit samedi dans les rues.

Alors que la coalition des 14 partis politiques de l’opposition manifeste dans les rues depuis mercredi, le bureau de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) dirigée par Jean-Pierre Fabre a sorti le 30 janvier un communiqué dans lequel elle condamne des arrestations arbitraires et des rafles.

Des milliers de jeunes ont répondu présents sur le terrain de Forever de Lomé le 31 janvier à l’appel du Mouvement des jeunes Unir (MJU), pour réaffirmer leur soutien et engagement aux côtés du Président et fondateur de leur grand parti, Faure Gnassingbé.

vendredi, 26 janvier 2018 18:02

La rue va encore parler pour l’opposition togolaise

Écrit par

La coalition des 14 manifestera une fois encore son mécontentement dans les rues du pays la semaine prochaine.

Selon les informations, la coalition des 14 partis politiques se préparent encore à descendre dans les rues de la capitale (Lomé).

Page 4 sur 12