Politique

Politique (204)

Le Togo compte depuis ce vendredi deux coalitions de l’opposition. Il s’agit d’un regroupement de trois formations politique notamment le Nouvel Engagement Togolais (NET), le Parti Démocratique Panafricain (PDP) et la Convergence Patriotique Panafricain (CPP).

Le 2e jour des manifestations de l’opposition a été relativement calme. Des échauffourées ont eu lieu tout de même à Kpalimé.

La première journée de marche pacifique de l’opposition prévue ce 11 avril a laissé plutôt place à des échauffourées par endroit dans les différents coins du pays.

La Coalition des 14 marchera dans les rues mercredi, jeudi et samedi. C’est ce que les responsables de la Coalition ont indiqué à la presse ce 10 avril.

La rencontre entre les acteurs politiques togolais et le facilitateur du dialogue inter-togolais, le président ghanéen Nana Addo Akufor s’est soldé le vendredi dernier par un renvoi des deux camps à cogiter sur les différents points afin de trouver une solution à la crise togolaise. Malheureusement, la position des 14 partis politiques de l’opposition par sa position radicale, intransigeante, risque de mettre le bâton dans les roues du facilitateur et dégammer les notes du dialogue entamé depuis le 19 février dernier à Lomé.

Le dialogue inter togolais a repris vendredi dernier entre pouvoir et opposition sous l’égide du président ghanéen Nana Akufo-Addo, après un mois de mise en veille. Les discussions ont permis un gel des préparatifs pour les prochaines élections locales. De son côté, l’opposition réduit ses exigences.

Arrivé dans la capitale togolaise (Lomé) ce vendredi, le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, facilitateur du dialogue inter togolais a poursuivi les discussions entres les acteurs politiques, débutées le 19 février dernier et suspendu le 23 février.

L’opposition et le pouvoir se sont retrouvés vendredi autour de la table de discussion après un mois de mise en veille du dialogue.

COMMUNIQUE SANCTIONNANT LE CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 21 MARS 2018

Le ministre ghanéen Albert Kan-Dapaah a rencontré lundi les responsables de la Coalition des 14 au nom de son président, Nana Akufo-Addo. De cet entretien, il est annoncé la venue sur le sol togolais, la semaine prochaine, du président ghanéen pour de nouvelles concertations avec l’opposition.

Page 4 sur 15