Politique

Politique (204)

Le contenu de la dernière adresse à la nation du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, le 27 avril dernier, n’est pas du goût de l’ANC. Dans une note, mardi, le parti dirigé par Jean-Pierre Fabre se dit surprise par ce discours.

Amela Didier, un conseiller au sein du bureau de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) a annoncé mercredi face à la presse sa décision de quitter ledit parti dont il est un membre fondateur.

Signature ce mercredi entre le Maroc et le Togo d’un accord qui supprime les visas pour les détenteurs de passeport diplomatique ou de service.

27 avril 1960-27 avril 2018, 58 ans que le Togo a accédé à la souveraineté internationale. A cette occasion, le président de la république Faure Gnassingbé s’est adressé à la nation ce vendredi.

Que retenir du message à la nation du chef de l'Etat Faure Gnassingbé ce 27 avril 2018?

Faure Gnassingbé, a rendu un vibrant hommage aux pères de l'indépendance du Togo et à tous les togolais qui œuvrent pour le développement socioéconomique culturel, politique du pays.

Parlant de la situation socio politique au Togo depuis août 2017, qui a décimé profondément l’économie togolaise, Faure Gnassingbé et son gouvernement continueront par privilégier la voie du dialogue entre les acteurs politiques pour la sortie de crise c’est pourquoi, le chef de l’Etat a appelé les acteurs politiques à l’amour pour le pays! « Je crois à la force du dialogue pour la sortie de la crise au Togo et par la même occasion, je tiens à remercier les pays frères de la CEDEAO, les médiateurs, Nana Akufo ADDO, le président du Ghana et le Prof. Alpha Condé, président de la Guinée pour leur soutien indéfectible au peuple togolais en vue d’une sortie de crise», a-t-il indiqué.

Par ailleurs, Faure Gnassingbé tient au respect des calendriers électoraux programmés en 2018. « Il sera respecté les droits légaux constitutionnels conformément au communiqué de la CEDEAO et sans oublier la nécessité de donner la parole au peuple afin qu’il se prononce sur les questions des réformes constitutionnelles », a laissé entendre Faure Gnassingbé.

En outre, le président du parti UNIR tient aussi à renforcer le climat de paix dans le pays, afin de sauvegarder le climat économique. C’est pourquoi, aux syndicats activités, Faure Gnassingbé leur demande de dissocier leurs revendications sociales des visées politiques.

Pour la jeunesse, il est prévu une orientation vers l’agriculture avec le lancement du projet TIRSAL, qui sera doté de 65 milliard FCFA avec le soutien de la BAD et de l’Etat.

Dans le secteur de la santé, Faure Gnassingbé promet continuer le renforcement des capacités des personnes ressources dans les écoles de formation et compte sur la contractualisation qu’il a eu le plaisir de lancer au centre hospitalier Sylvanus Olympio en début de semaine.

Le président de la république, d’autre part, parlant du secteur de l’éducation, a félicité les enseignants pour l’accord intervenu il y a quelques jours avec le gouvernement afin d’améliorer leur condition de travail. A cet effet, il leur demande un sursaut d’orgueil et une prise de conscience pour que l’année académique 2017-2018 finisse dans la quiétude.

En ce qui concerne la protection sociale, il s’est félicité de l’adhésion massive des parents d’élève au projet Scholl Assur qui a déjà enregistré avant la fin de l’année scolaire 1,5 million d’élèves sur une prévision de 2 millions.


Dans le domaine de la justice, afin d’assurer la proximité de la justice auprès des populations, des maisons de justice seront installées dans 4 villes du pays à savoir Baguida, Agoe Nyivé, Kara, Dapaong.

Enfin, Faure Gnassingbé a félicité les organisations de la société civile, les populations et les forces de sécurité envers qui, il a exigé plus d’efficacité, de discipline, du respect à l’humain et d’abnégation dans l’exercice de leur fonction.

27 avril 1960-27 avril 2018, 58 ans que le Togo a accédé à la souveraineté internationale.

Le Togo commémore ce 27 avril le 58è anniversaire de son accession à la souveraineté internationale.

MESSAGE A LA NATIONDU PRESIDENT JEAN-PIERRE FABRE, PRESIDENT NATIONAL DE L’ANC, CHEF DE FILE DE L’OPPOSITION

A l’occasion de la fête nationale du 27 avril 2018 (Lomé, leXXVI avril 2018)

             

La 2e journée des manifestations publiques organisées par la Coalition des 14 partis de l’opposition n’a pas connu la mobilisation annoncée.

Dans le cadre de la commémoration du58è anniversaire de l’indépendance du Togo, la section sénégalaise du Parti Union pour la République (UNIR) a renforcé les capacités de ses militants responsables des différents points focaux des différentes régions du Sénégal le 25 avril dernier.

Les manifestations publiques prévues par la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition les 25, 26 et 28 avril risquent, si elles se tiennent d’être le lieu d’affronts entre manifestants de l’opposition et forces de l’ordre.

Page 3 sur 15