lundi, 05 mars 2018 14:20

Burkina-Faso : Faure Gnassingbé et Issoufou Mahamadou assistent leur homologue Christian Kaboré

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Visite de compassion Visite de compassion

« Je condamne fermement les attaques lâches et barbares de Ouagadougou et m’associe à la douleur du peuple burkinabé. J’exhorte tous les pays ainsi que la communauté internationale à soutenir le G5Sahel pour éradiquer définitivement le terrorisme dans notre région », a twitté, le président nigérien, Issoufou Mahamadou.

Même son de cloche au palais de Marina du Togo avec le Président togolais Faure Gnassingbé, président en exercice de la CEDEAO ; « C’est avec une grande préoccupation et consternation que je suis, depuis quelques heures, les attaques terroristes qui ont encore une fois endeuillé la ville de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. Au nom du peuple togolais, je présente nos condoléances à tout le peuple frère du Burkina, aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a-t-il posté.

Les deux chefs d'Etat rendent visite aux autorités burkinabè ce lundi après le double attentat, contre l'ambassade de France et de l'état-major le 02 mars, le troisième en deux ans dans la capitale burkinabè.

Il est annoncé aussi la visite du secrétaire permanent du G5 Sahel, le Nigérien Maman Sambo Sidikou qui rencontrera le président Roch Marc Christian Kaboré à Kossiam.

L’attentat a été revendiqué samedi par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM).

Huit membres des forces de l'ordre burkinabè ont été tués et 12 blessés sont en état d'urgence absolue, selon les bilans officiel. Dans un premier temps, des sources sécuritaires françaises avaient avancé vendredi un bilan d'au moins 28 morts. Huit assaillants ont été tués au cours des attaques.

Lu 344 fois Dernière modification le lundi, 05 mars 2018 21:36

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.