vendredi, 23 février 2018 21:22

Dialogue politique : La deuxième retrouvaille des acteurs politiques togolais accouche de la sincérité

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Renforcement d’un climat de confiance Renforcement d’un climat de confiance

Comme prévu, les acteurs politiques du Togo (parti au pouvoir, opposition et gouvernement) se sont retrouvés pour la deuxième fois ce vendredi dans le cadre du dialogue inter togolais en présence du facilitateur, le président ghanéen, Nana Akufo-Addo accueilli dans l’après-midi à Lomé par le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé (photo).

« Les discussions ont été sincères et les deux parties ont librement exprimé leur point de vue sur les questions constitutionnelles et ont évalué les mesures d’apaisement et du renforcement d’un climat de confiance », peut-on lire dans un communiqué sanctionnant les travaux.

Le dialogue qui durera 10 jours prendra en compte les points clés suivants, le rétablissement de la constitution de 1992, l’implication du rétablissement de la constitution de 1992, la transition, cadre et inclusivité du dialogue, la participation du gouvernement au dialogue, les réformes constitutionnelles et électorales, l'organisation du référendum portant révision de la constitution de 1992, l'Etat de droit et la situation humanitaire, le mécanisme de mise en œuvre et de suivi.

Déjà, le dialogue politique amorcé le 19 février dernier pour la sortie de crise a fait son effet. 45 détenus dans l'affaire des incendies des marchés de Kara et Lomé ont bénéficié d’une liberté provisoire le 21 février. Mesure acceptée par Faure Gnassingbé à travers une grâce présidentielle.

Lu 656 fois Dernière modification le lundi, 26 février 2018 19:23

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.