samedi, 10 février 2018 19:42

Politique: « Aux acteurs politiques du dialogue, le destin de la patrie est tracé et remis dans vos mains », rappelle le MTDAP

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Allez plutôt au concret avec réalisme Allez plutôt au concret avec réalisme

Après les partis politiques, les hommes d’Eglises, les missions diplomatiques au Togo, c’est au tour de la société civile togolaise d’exhorter les acteurs politiques à un dialogue responsable et mature qui s’ouvre le 15 février prochain, capable de sortir le Togo de la crise politique et financière depuis le 19 aout 2017.

A cet effet, le MOUVEMENT TOGO DEBOUT POUR UNE ALTERNANCE PACIFIQUE ‘’MTDAP’’ dans un appel patriotique aux acteurs politiques ce samedi rappelle qu’aujourd’hui, le pays est sur une pente glissante et que son sort ou destin de la patrie est tracé et remis dans la main de ceux qui vont aller au dialogue.

« La nation Togolaise est là et vous attend. Le peuple togolais est là et vous attend. La Communauté Internationale est là et vous observe. Les morts, les vivants et les citoyens qui vont bientôt naître sont là et vous attendent », peut-on lire dans un communiqué rendu public.

 

APPEL PATRIOTIQUE AUX ACTEURS POLITIQUES

De Colmar (France) en 1993 à la signature de l’Accord Politique Global, signé en 2006 à Ouagadougou (B.F), qui a accouché des mort-nés comme le CPDC, le CPDC rénové, Togo Télécom1 et Togo Télécom2, les conclusions et recommandations des travaux de la CVJR – HCCRUM.... Oui l’annonce du dialogue qui pourrait démarrer ce 15 Février 2018 pour la résolution durable de la crise socio-politique ouverte depuis le 19 Août 2017, apparaît pour certains Togolais comme de la ‘’poudre aux yeux’’. Pour d’autres, c’est un dialogue de trop. « Rien de concret ne sera conclu et respecté ».

Le régime au pouvoir depuis 1967 et l’opposition démocratique togolaise née des soulèvements populaires du 05 Octobre 1990 se sont maintes fois rencontrés pour dialoguer et signer des documents dits accords.

On rappelle qu’en 1998, lorsque Mr. Gilchrist Olympio a été spolié de sa victoire à la présidentielle par un hold-up électoral, toute la Communauté Internationale s’était déployée en 1999 pour ramener les Togolais à un dialogue dont les travaux ont accouché un document final qu’on a appelé Accord-Cadre de Lomé. Les termes de cet accord n’ont pas été respectés.

Après le rendez-vous électoral manqué de 2010, l’UFC a signé un accord dit ‘’Paix des Braves’’ avec le régime cinquantenaire du RPT. Mais hélas, le Président National de l’UFC Mr. Gilchrist Olympio dans sa récente déclaration a ouvertement déploré le non-respect des termes contenus dans l’accord par le RPT / UNIR.

Pour nous, responsables et membres actifs du Mouvement Togo Debout pour une Alternance Pacifique (MTDAP), loin d’être pessimistes et désespérés, c’est plutôt une rencontre de grands jours. C’est pourquoi nous osons le dénommer DIALOGUE PREPARATOIRE POUR L’ALTERNANCE POLITIQUE PACIFIQUE AU TOGO.

Rappelons qu’en 1989, la chute du mur de Berlin en Allemagne avait fait souffler le vent de l’Est qui avait secoué toutes les grandes dictatures du monde. Le Togo à l’instar de tous les pays africains n’a pas été épargné. Aujourd’hui, en ce mois de février 2018, l’annonce du dialogue tant attendu entre acteurs politiques Togolais pour le 15 février 2018 coïncide mythologiquement avec l’aboutissement d’un accord difficile mais satisfaisant entre acteurs politiques Allemands (CDU-SPD) à la suite de plusieurs rounds de négociation pour la formation d’un Gouvernement Fédéral. Ce dialogue a duré plus de quatre (04) mois, pour ainsi dire que le pouvoir politique est composé du temps et de la patience. C’est ça aussi la démocratie.

C’est dire que l’Allemagne d’Angel Merkel a donné le ton aux acteurs politiques Togolais qui vont se retrouver.

Le Mouvement Togo Debout pour une Alternance Pacifique (MTDAP) est convaincu que les vraies vertus universelles de la démocratie sont la règle de la majorité qui doit respecter la minorité, la tenue périodique des élections libres et transparentes, le pardon, la tolérance, le dialogue et le consensus pour faire prévaloir la paix et l’unité nationale, seul gage pour un développement socio-économique pour tous.

Le Togo, notre pays est malade, très malade, malade de : la corruption, de la gabegie, du népotisme, du despotisme, du détournement des deniers publics, de l’arbitraire, de l’injustice sociale, du chômage accru des jeunes diplômés, de l’intoxication, de la désinformation, de la calomnie et de l’égoïsme des hommes politiques.

Aujourd’hui, sur une pente glissante, le sort ou le destin de la patrie est tracé et remis dans la main de ceux qui vont aller au dialogue. La nation Togolaise est là et vous attend. Le peuple togolais est là et vous attend. La Communauté Internationale est là et vous observe. Les morts, les vivants et les citoyens qui vont bientôt naître sont là et vous attendent.

Le Dieu Togolais est témoin et prêt à agir !!!

Le destin de tout le peuple Togolais est scellé et remis entre vos mains. Démarrez donc et nous sommes au point d’arrivée pour applaudir. Mais tenez-vous bien. Au cours d’un dialogue, « il n’y a aucune gloire à vouloir dire à tout prix la vérité si cela doit être destructeur et nuisible. De même, il y a aucune honte à la taire si c’est pour la bonne cause ».

Allez plutôt au concret avec réalisme.

Que le Tout Puissant vous y accompagne avec sa sagesse

 

Fait à Lomé le 09 Février 2018.              

Pour le bureau du MTDAP,

                   La Présidente,

          

               NOMENYO Essi sissito

Lu 387 fois

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.