mercredi, 31 janvier 2018 15:32

PEAT-2: L’UE offre des matériels roulants à 03 municipalités du Togo

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Assurer un suivi approprié dans la mise en œuvre du projet PEAT-2 Assurer un suivi approprié dans la mise en œuvre du projet PEAT-2

Les trois (3) municipalités à savoir Tsévié (Zio), Sokodé (Tchaoudjo) et Kara (Kozah), bénéficiaires de la phase 2 du Projet eau et assainissement au Togo (PEAT-2) ont été dotées mardi, au Garage centrale de Lomé, des matériels roulants.

 

 

Le ministre de la Planification du développement, Kossi Assimaïdou a remis les clés aux responsables des structures d’exécution dudit projet, en présence de l’Ambassadeur et cheffe de Délégation de l’Union européenne (UE) au Togo, Christina Barreira. Ces matériels sont composés de dix (10) véhicules Pick-up 4x4 et neuf (9) motos tout terrain destinés à ces villes, aux directions régionales de la Société du patrimoine de l’eau et assainissement en milieu urbain et semi urbain (SP-EAU) ainsi qu'à la Togolaise des eaux (TdE) et des services régionaux d’hygiène et d’assainissement de base de ces villes précitées.

La commune de Tsévié, représentée par son Président de la Délégation spéciale, Bruno Loglo en a reçu quant à lui un (1) de ces véhicules et une (1) moto. « Nous sommes à la phase 2 du Projet eau et assainissement. Cette phase va nous permettre de couvrir les villes de Tsévié, Sokodé et Kara. Il s'agit d'une expansion après la phase couvrant la région Maritime et la ville de Dapaong. Ces matériels roulants viennent à point nommé renforcer les capacités de gestion des mairies en matière de fourniture de l’eau potable à nos populations », a laissé entendre le ministre de la Planification du développement Kossi Assimaïdou. Le ministre de la Planification du développement Kossi Assimaïdou a profité de cette occasion pour rassurer la Cheffe de Délégation de l’UE, Christina Martins Barreira du bon usage de ces matériels.

Cet appel de M. Assimaïdou n’est pas tombé dans les oreilles des sourds. Evidemment non. Le Président de la Délégation spéciale de la ville de Tsévié, M. Loglo a promis aux représentants du gouvernement togolais et à la représentante de l’UE en faire un bon usage de ces joyaux pour dit-il, atteindre les objectifs du projet PEAT-2 destiné à l’adduction d’eaux potables, aux infrastructures d’assainissement domestiques et à l’amélioration de la gestion des déchets.

Cet équipement qui va permettre d’assurer un suivi approprié dans la mise en œuvre du projet PEAT-2 est cofinancé d’une valeur de 38 millions d’euros, soit plus de 24,9 milliards de francs CFA. L'UE contribue à ce budget à hauteur de 19,7 milliards de FCFA. Ce projet n’est que la suite logique du PEAT-1 estimé à 13,1 milliards de francs CFA actuellement en cours d’exécution au profit des communes d’Atakpamé et de Dapaong. Joseph AHODO

Lu 379 fois Dernière modification le mercredi, 31 janvier 2018 15:39

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.