mercredi, 24 janvier 2018 23:24

Développement à la base, artisanat, emploi des jeunes : le ministère reste en vert.

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le ministère du développement a organisé mardi un atelier portant sur la revue annuelle de ses actions menées au cours de l’année écoulée et l’élaboration du Plan de travail et de budget annuel pour le compte de l’année 2018. Le ministère a fini l’année 2017 sur de bonnes notes.

En 2017, le ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse e de l’emploi des jeunes aura réalisé 96% de son plan d’action et connu sur le plan financier un taux moyen d’engagement de 99,95%. C’est ce qu’on note d’un atelier bilan organisé ce 23 janvier à Lomé par les responsables dudit ministère. Faire le bilan  de la mise en œuvre des actions exécutées en 2017 et préparer celles à développer en 2018, voilà l’objectif principal de cette séance de travail.

« Depuis 2011, la revue annuelle des interventions du ministère à la base, de l’artisanat, de le jeunesse, et de l’emploi des jeunes nous donne l’occasion d’échanger avec nos partenaires, avec les principaux acteurs de la mise en œuvre des projets/programmes et avec des bénéficiaires pour procéder à une analyse rétrospective des actions entreprises au cours de l’année écoulée. Ce sont des échanges constructifs dont la finalité est de tirer les leçons apprises au cours de la mise en œuvre des programmes et projets et surtout de collecter les différentes contributions en vue d’améliorer nos actions sur le terrain», a indiqué la ministre en charge du développement à la base, Mme Victoire Tomegah Dogbé avant d’affirmer, « Les résultats obtenus au cours de l’année 2017 sont certes encourageants mais nous sommes conscients qu’il reste encore beaucoup de défis ».

Comparé à ceux 2016, les résultats du ministère du développement à la base en 2017 sont croissant. En effet, en 2016, le ministère a réalisé 90 % de son plan d’action et un taux d’engagement avoisinant 91%.

Les actions menées par ledit ministère en 2017 ont tourné autour du renforcement de son cadre institutionnel et réglementaire, à la promotion du développement à la base, l’encadrement des jeunes à leur autonomisation socio-économique et professionnelle et à la promotion de l’artisanat. Il a réussi entre autre à renforcer les capacités de 1717 groupements et 1351 comités de développement à la base. Il a aussi réussi à mettre sur pied 277 infrastructures et mis en place 77 plateformes multifonctionnelles. En 2017, ce sont 1017 artisans qui ont vu leurs capacités renforcés grâce au ministère. Les artisans ont été accompagnés également en matière de participation aux foires nationales et internationales. En termes de promotion de la jeunesse, le ministère dit avoir créé 22128 emplois temporaires grâce aux Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO), 6269 emplois durables et déployé 4220 volontaires sur toute l’tendue du territoire. Ceci sans oublier les accompagnements apportés aux entrepreneurs ainsi que les activités et bénéfices liés au programme des cantines scolaires mis en œuvre dans le pays. 

Lu 315 fois Dernière modification le mercredi, 24 janvier 2018 23:36

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.