mardi, 23 janvier 2018 14:45

Climat des affaires au Togo: Klassou Selom au parfum des réformes au CFE

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
La dynamique du gouvernement est de favoriser le climat des affaires au Togo La dynamique du gouvernement est de favoriser le climat des affaires au Togo

En matière d’amélioration du climat des affaires, le Togo a fait des efforts ces dernières années d’où sa légère amélioration du classement en 2017 de «Doing Business» de 2018: la facilitation de la résolution des entreprises non solvables, le commerce transfrontalier et l’obtention de l’électricité, en même temps, il y a la nécessité de faciliter l’obtention du crédit, le paiement des impôts et l’obtention de permis de construire.

Au-delà, il serait essentiel d’ouvrir aux investissements privés certains secteurs fermés, tels que les télécommunications, l’énergie et l’industrie minière. Enfin, l’enregistrement des titres fonciers et le cadre juridique y afférent pourraient être améliorés afin que les biens puissent être utilisés comme garanties de prêt pour les petites et moyennes entreprises.

A ce jour en 24 heures, tout citoyen peut créer son entreprise avec une somme de 29 250FCFA avec un capital qu’il se fixe lui-même selon ses moyens et sans forcément avoir recours à un notaire. Ces nouvelles dispositions ont suscité l’adhésion du secteur privé avec la création de près de 82.000 SARL en 2017, contre à peine 10.000 en 2016.

Selon les données officielles, 8119 entreprises ont été créé en 2017 contre 9913 entreprises en 2016 et 8 289 en 2014.

Pour être au parfum de ces réformes, le chef du gouvernement Komi Selom Klassou a effectué le 22 janvier une visite au Centre des Formalités des Entreprises (CFE) de Lomé pour s’enquérir de l’application des réformes engagées par le gouvernement pour faciliter la création d’entreprise aux jeunes togolais.

« Le gouvernement togolais s’est engagé à prendre diverses décisions avec la baisse des taxes, la réduction des coûts et du temps pour la création d’une entreprise au Togo. Notre objectif est de rendre notre pays beaucoup plus attractif et compétitif, en facilitant la vie des entrepreneurs», a laissé entendre Selom Klassou.

Pour le Premier ministre, le gouvernement n’a cessé de faire des efforts pour booster l’économie togolaise en améliorant les conditions d’investissements en fin d’attirer les investisseurs. Selon Selom Klassou, «  ces conditions sont créés et s’améliorent de jour en jour ».

L’ensemble de ses réformes, a précisé Mme Johnson Sandra, responsable de la Cellule du Climat des Affaires (CCA) s’inscrivent dans la « dynamique du gouvernement de favoriser le climat des affaires au Togo ».

Lu 238 fois Dernière modification le mercredi, 24 janvier 2018 20:39

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.