jeudi, 11 janvier 2018 17:11

Economie : L'agriculture togolaise s’ouvre au public du 15 au 18 janvier prochain

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Assurer une meilleure visibilité des actions dans le secteur agricole Assurer une meilleure visibilité des actions dans le secteur agricole

L'agriculture togolaise demeure le moteur du développement de l'économie grâce aux potentialités agronomiques et édaphiques que recèle le secteur agricole. Elle emploie plus de 90 % des ménages ruraux avec près de 54% de la population active et contribue à hauteur de 43%au PIB national.

Le gouvernement entend partager avec le public et la diaspora du 15 au 18 janvier prochain à Lomé dans l’enceinte dudit ministère, les investissements dans le secteur agricole, aussi, à assurer une meilleure visibilité des actions du ministère de l’agriculture de l’élevage et de l’hydraulique (MAEH) sur le thème « le ministère de l’agriculture de l’élevage et de l’hydraulique : nos chantiers ».

Il s’agit pour le MAEH, également, de favoriser les synergies opérationnelles entre les différents acteurs et à faciliter la mise en commun des connaissances.

Ainsi les projets (PASA, PNPER, PPAAO, AGROPOLE), les institutions (ANSAT, ONAF, ICAT, IRAT GACIA,) auront à diffuser les informations relatives à l’accès aux crédits surtout pour les jeunes entrepreneurs, les technologies de production, de transformation, de conservation et de commercialisation.

Les organisations paysannes quant à eux exposeront leurs produits locaux.

Ces dernières années, les efforts dans le secteur agricole ont été orientés vers le renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, l’amélioration des revenus des producteurs agricoles et la réduction du déficit de la balance commerciale.

Ainsi, depuis quelques années, le secteur agricole au Togo bénéficie d’énormes investissements de la part de l’Etat et des partenaires au développement, surtout en milieu rural. On peut citer le Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire qui a permis donc, à l’agriculture togolaise sur les cinq dernières années ‘enregistrer des excédents alimentaires dans certaines spéculations.

En dépit de toutes ces avancées, l’agriculture togolaise doit toujours consentir des efforts pour son plein développement.

A cet effet, le gouvernement vient de valider le Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (PNIASAN) pour la période (2017-2026) et compte investir annuellement jusqu’à 75 milliards de FCFA pour booster les rendements.

Lu 428 fois Dernière modification le jeudi, 11 janvier 2018 17:32

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.