mercredi, 10 janvier 2018 14:40

Société : 14 314 nouveaux emplois seront créés grâce au PAEIJ-SP en 2018

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Renforcer l’employabilité des jeunes et la promotion de l’entreprenariat dans les secteurs porteurs Renforcer l’employabilité des jeunes et la promotion de l’entreprenariat dans les secteurs porteurs

Lancé le 24 avril 2016 par le chef de l’État Faure Gnassingbé, le Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ-SP) en faveur d’une croissance inclusive au Togo vise à renforcer l’employabilité des jeunes et la promotion de l’entreprenariat dans les secteurs porteurs.

Le PAEIJ-SP cible plus de 700 jeunes entrepreneurs, 1000 groupements de producteurs/éleveurs et 200 femmes issues des villages ruraux et vulnérables.

Ce projet permettra d’accroitre leurs productivités. Il est cofinancé à hauteur de 12,6 milliards francs CFA par l’État togolais et la Banque africaine de développement (BAD).

Dans le budget 2018, la ligne PAEIJ-SP a connu une hausse de 1,1 milliard de FCFA soit une hausse de 54,2%. Cette hausse de financement profitera en 2018 à 5250 primo-entrepreneurs en groupements et 400 primo-entrepreneurs individuels.

Ces derniers chiffres porteront à 14 314, le nombre de primo-entrepreneurs pris en compte par le PAEIJ-SP depuis sa mise en œuvre.

Pour le gouvernement, ce projet doit contribuer à la réduction de la pauvreté, du chômage et du sous-emploi des jeunes Togolais. A moyen terme, il vise une amélioration des revenus de ses bénéficiaires de plus de 25% et la création de 19 600 emplois directs en 2020.

Une tournée nationale de sensibilisation a été effectuée en 2017 août à Kara dans le but d’entretenir les jeunes diplômés bénéficiaires sur les conditions d’accès à ce financement.

Lu 349 fois Dernière modification le mercredi, 10 janvier 2018 15:27

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.