jeudi, 21 décembre 2017 20:53

Economie: Le budget 2018 pour la Préfecture du Golfe s’élève à 8.995.898.000 FCFA

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Un budget qui passe de 320 millions en 2001 à 8 milliards FCFA en 2018 Un budget qui passe de 320 millions en 2001 à 8 milliards FCFA en 2018

L’avant-projet du budget de l’exercice 2018 de la préfecture du Golfe qui s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme totale de 8.995.898.000 francs CFA est soumis depuis mardi à Lomé à l’appréciation des acteurs impliqués.

La cérémonie d’ouverture de cette session budgétaire a été faite par le Préfet du Golfe, le Colonel Awaté Piabalo.

Pendant deux (2) semaines, les acteurs vont examiner, étudier et adopter cet avant-projet du budget exercice 2018 afin qu’il soit transmis au ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpessi au plus tard le 1er janvier 2018.

Ce budget comprend deux (2) parties notamment le fonctionnement (4.256.909.261 FCFA) et l’investissement (4.738.988.739 FCFA), soit une 52,679% du budget.

Pour l’élaboration du budget les organisateurs disent avoir tenu compte de l’étendue du ressort territorial, de la situation financière du 3è trimestre 2017 et celle des 5 derniers exercices, de l’apport de l’Office togolais des recettes (OTR), de la lettre d’orientation du ministre de tutelle et de la stratégie de mobilisation des ressources envisagées pour l’exercice 2018.

« Lorsque nous prenions fonction en 2001, le budget était de 320.000.000 de francs CFA. En termes de vision, il fallait se battre, créer des sources de revenus. C’était difficile pour nous mais Dieu a mis sa main dedans. En témoigne des bâtiments scolaires les boulevards et les voies qui sont aujourd’hui bitumés grâce à la vision aussi du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé », a indiqué Kossi Aboka, Président de la Délégation spéciale de la Préfecture du Golfe qui connaît sur les défis sont encore énormes.

M. Awaté a félicité tout le travail abattu par l’équipe du Président de la délégation spéciale de la préfecture du Golfe M. Aboka tout au long de l’année qui s’achève et qui a abouti à des progrès palpables.

« Je veux citer l’aboutissement des appels d’offres suivant le réaménagement du centre social de Wonyomé, la construction des abattoirs frigorifiques de Togblékopé, des bâtiments d’Etat civil, de la clôture de la gare routière d’Agbalépédo et la réorganisation des archives de l’Etat civil central », s’est réjoui le Préfet du Golfe.

Il a émis le vœu que le budget 2018 prenne en compte les mutations en cours, la déconcentration d’Agoè-nyivé en préfecture et la décentralisation du Grand Lomé en commune, la réorganisation de manière pratique autour des futures communes du moins dans sa filière de collecte de recette et l’informatisation du système de collecte sur les éléments stables comme nombre de places dans un marché ou de magasin dans chaque future commune comme un dispositif de paiement en ligne.

Lu 281 fois Dernière modification le jeudi, 21 décembre 2017 21:38

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.