mercredi, 06 décembre 2017 13:57

Les exploits du numérique dans l’Agriculture exposés à la 14ème Foire de Lomé Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Des exploits dans l’agriculture ont été possibles grâce au numérique Des exploits dans l’agriculture ont été possibles grâce au numérique

Les activités de la 14ème Foire internationale de Lomé se poursuivent au Centre togolais des expositions et Foires de Lomé (CETEF) et est dans sa dernière semaine avec pour thème : « Le numérique au service des affaires ».

 

La journée de ce mardi 5 décembre 2017 a été consacrée au ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique. Ce ministère, un domaine clé dont deux tiers (2/3) de Togolais sont concernés, soit plus de quatre (4) millions, en lien avec la Foire a bien voulu se greffer sur cette thématique avec un sous thème : « Le numérique et l’Agriculture ».

Cette rencontre a permis aux participants, producteurs, transformatrices et professionnels des médias d’être mieux outillés sur les différents projets au sein dudit ministère en l’occurrence dans deux domaines d’intervention, notamment l’Agri-PME, un dispositif qui permet de subventionner directement les intrants agricoles comme les engrais ou les semences… via le téléphone portable quel que soit l’heure ou le jour et l’entreprenariat rural à travers le Projet national de promotion de l’entreprenariat rural (PNPR).

La mise en place de l’Agri-PME en 2009 avec l’appui de la Banque africaine de développement (BAD) et l’Etat togolais à travers le ministère de l’agriculture vise à mettre en place une solution globale du système d’information agricole togolais pour assurer la distribution des subventions aux agriculteurs. Avec cette politique de subvention représentant 30 à 50% du coût de revient, le Togo a importé entre 25.000 et 45.000 tonnes d’engrais vivriers au cours de la période 2009-2015 par an et toute la quantité importée était subventionnée par l’Etat pour tous les producteurs.

En outre, l’importation des engrais par l’Etat occasionne annuellement d’importantes dépenses de subvention d’environ 12% du crédit annuel alloué au ministère sur la période 2011-2014.

« Le projet Agri-PME a été mis à disposition et développé avec les institutions de téléphonie mobile pour permettre de rendre disponible les intrants à tous les producteurs sur toute l’étendue du territoire. Il y a eu derrière le Projet national de promotion de l’entreprenariat rural, occasion pour nous de saisir cette opportunité pour partager avec les partenaires sur ce que fait le ministère et qui porte sur ces domaines notamment le numérique et l’agriculture », a indiqué Allassani Ennardja Directeur des Politiques de planification et suivi-évaluation au ministère de l’Agriculture.

Et tous ces exploits dans l’agriculture ont été possibles grâce au numérique. « Aujourd’hui, le numérique alimente l’ensemble des autres activités et ne peut en aucun cas se passer du numérique. Nous sommes dans un monde où tout va très vite et il va falloir rester dans la dynamique. Par exemple, il y a eu des activités aujourd’hui et il faut rendre fluide les activités des acteurs et depuis la fourniture des intrants jusqu’à la transformation en passant par la production », a-t-il précisé.

La rencontre a également permis aux responsables du ministère de l’agriculture de présenter la farine de maïs fabriquée au Togo à l’assistance avec un prix très abordable.

J.A

Lu 133 fois Dernière modification le mercredi, 06 décembre 2017 16:02

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.