lundi, 23 octobre 2017 14:52

Société : La Conférence ministérielle de la Francophonie ne pourra plus se tenir à Lomé Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Faure Gnassingbé, président de la republique togolaise Faure Gnassingbé, président de la republique togolaise

Comme le sommet Israël-Afrique qui devait se tenir du 24 au 26 octobre 2017 a été reporté, le gouvernement dans un communiqué rendu public ce lundi vient de notifier son indisponibilité à accueillir la Conférence ministérielle de la Francophonie prévue à Lomé du 24 au 26 novembre prochain.

« Le gouvernement togolais exprime ses reconnaissances à l’Organisation Internationale de la Francophonie et à tous les Etats membres. », peut-on lire dans le communiqué des autorités togolaises.

Lire le Communiqué du gouvernement togolais relatif à l’organisation de la Conférence des Ministres de la Francophonie (CMF)

  

Le 27 novembre 2016, le Togo a été choisi, à l’issue du XVIème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie qui s’est tenu à Antananarivo à Madagascar, pour occuper l’un des postes de vice-présidence et abriter également la Conférence des Ministres de la Francophonie (CMF) du 24 au 26 novembre 2017.

Le Gouvernement togolais, après consultation avec les instances de l’Organisation Internationale de la Francophone (OIF), principalement la Secrétaire Générale Son Excellence Madame Michaëlle JEAN, et en vue de s’offrir tous les moyens nécessaires de mieux préparer cette rencontre internationale de haut niveau, informe que cette Conférence ministérielle de la Francophonie ne pourra plus se tenir à Lomé du 24 au 26 novembre prochains comme initialement prévu. 

Le gouvernement togolais en a tenu informée l’Organisation Internationale de la Francophone (OIF) et l’a invitée à prendre les dispositions qu’elle jugera utiles pour en informer les Etats membres.

Le gouvernement togolais exprime ses reconnaissances à l’Organisation Internationale de la Francophonie et à tous les Etats membres.

Le Togo et la Francophonie ont une histoire datant de plus 50 ans. Dix ans après la naissance de l’Organisation sur les rives du fleuve Niger, Lomé a eu le privilège d’accueillir sa toute première unité décentralisée : le Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest. Le pays demeure le foyer de rayonnement de la Francophonie en Afrique de l’Ouest. 

Fait à Lomé, le 23 octobre 2017

Le Gouvernement

Lu 200 fois Dernière modification le mardi, 24 octobre 2017 18:21

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.